Smart grids : un réseau ultra-sophistiqué testé sur une île danoise - L'EnerGeek

Smart grids : un réseau ultra-sophistiqué testé sur une île danoise

bornholm_ile_photo_Radosław-DrożdżewskiAu Danemark, la petite île de Bornholm fait actuellement l’objet d’expérimentations en matière de production, de distribution et de consommation énergétiques. Depuis le mois d’avril, un projet de « réseau intelligent » (smart grid), baptisé EcoGrid, y a été déployé pour une durée de 4 ans, moyennant un investissement de 21 millions d’euros en partie financé par l’Union européenne. Certains, à l’instar de la revue américaine IEEE Spectrum, y voient une préfiguration de ce que pourrait être le modèle énergétique de l’avenir.

 

[stextbox id=”info”]Quel mix énergétique pour l’île de Bornholm ?[/stextbox]

EcoGrid, le réseau électrique le plus intelligent du monde ? Ce projet de smart grid a été déployé à Bornholm en raison, notamment, de sa situation insulaire. Plusieurs fois au cours de ces 10 dernières années, des incidents ont endommagé le câble sous-marin de 70 MW, relié à la Suède, qui constitue la seule source extérieure d’électricité de l’île.

Aujourd’hui, grâce aux efforts menés par l’énergéticien Ostkraft, Bornholm dispose d’une gamme élargie de sources d’énergie renouvelable (éolien, photovoltaïque, centrale biogaz…), qui couvrent environ trois quarts de ses besoins, et qui viennent s’ajouter aux ressources plus « classiques » telles que le charbon.

Toutefois, ce mode de production d’électricité s’avère coûteux. Ainsi, grâce au câble qui la relie à la Suède, l’île peut acheter de l’électricité sur le réseau nordique lorsque les prix sont bas et en vendre lorsqu’ils augmentent.

 

[stextbox id=”info”]Quelle est la particularité du projet EcoGrid ?[/stextbox]

Habituellement, un « réseau intelligent » permet de fournir des détails sur l’offre et sur la demande d’électricité. Celui qui est actuellement testé à Bornholm va plus loin en permettant à la consommation de chaque foyer de s’adapter en temps réel aux variations du prix de l’électricité. Ce faisant, chaque consommateur peut « contribuer à amortir les variations – parfois brutales – de l’offre qu’implique l’utilisation du solaire ou de l’éolien », fortement soumis aux aléas climatiques, comme le souligne la revue IEEE Spectrum.

A Bornholm, les transactions dans le domaine énergétique ne sont plus seulement du ressort des opérateurs : les petites entreprises et les particuliers sont désormais des acteurs à part entière sur le marché. Pour chaque cas particulier, un profil thermique est élaboré en fonction des habitudes d’utilisation de l’électricité du consommateur et des caractéristiques du logement (taille des murs, des fenêtres…).

Plus de 1.200 compteurs électriques intelligents ont d’ores et déjà été installés dans les foyers, et près d’une centaine dans des entreprises, pour suivre en temps réel les fluctuations du prix de l’électricité et adapter la consommation d’électricité en fonction. Ces contrôleurs permettent également de déterminer quels appareils allumer ou éteindre selon l’heure et les conditions météorologiques.

Enthousiaste, Maja Bendtsen, une ingénieure qui travaille pour l’énergéticien Ostkraft, déclare : « nous sommes une sorte de microcosme de la société danoise. A bien des égards, nous préfigurons le futur modèle énergétique danois ».

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
ven 1 Mar 2024
La Chine, première émettrice mondiale de gaz à effet de serre, s'est engagée à atteindre la neutralité carbone avant 2060, alignant ses ambitions sur l'Accord de Paris qui vise à limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °C. Cette ambition nécessite…
mer 3 Jan 2024
Alors que l'hiver pointe le bout de son nez, une enquête révèle qu'un Français sur deux redoute un hiver rude. Mais peu ont prévu un budget pour y faire face.         Des chiffres alarmants En plein hiver,…
Le gaz renouvelable est depuis le 29 mars 2024 ouvert à l'autoconsommation collective, une initiative du gouvernement visant à encourager de nouveaux projets de production de biogaz.   Le gaz renouvelable désormais ouvert à l'autoconsommation collective Avec les décrets et…
    L'UE persiste et signe : la France doit impérativement rehausser ses objectifs concernant les énergies renouvelables. C'est ce qu'à une nouvelle fois demandé la commissaire européenne à l'énergie, Kadri Simson, lors de son discours devant la Commission de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.