La tranche 2 du cycle combiné de gaz de Martigues mise en service - L'EnerGeek

La tranche 2 du cycle combiné de gaz de Martigues mise en service

Vendredi 7 juin, EDF  a annoncé la mise en service de la 2ème unité de la nouvelle centrale à cycle combiné au gaz naturel (CCG) de Martigues. La première tranche est en service depuis août 2012.

Avec ses 930 MW installés, la centrale de Martigues est désormais la centrale à cycle combiné la plus puissante de France.

Les deux CCG ont été construits sur le site d’une ancienne centrale thermique au fioul qui était en service depuis 1971. Les CCG offrent un meilleur rendement que l’ancienne centrale, et sont plus respectueux de l’environnement.

Cette installation moderne permet aussi de davantage sécuriser le réseau électrique de la région PACA, relativement sensible au risque de coupure électrique.

La centrale de Martigues a été construite par repowering, ce qui signifie que des installations (turbine à vapeur, station de pompage, …) de l’ancienne centrale thermique au fioul ont été réutilisées pour la nouvelle centrale. Le repowering a permis une réduction des coûts de construction de 15%.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 19 Déc 2013
Les industriels japonais Mitsubishi Heavy Industries (MHI) et Hitachi ont déclaré, en novembre 2012, vouloir regrouper dans une société commune leurs activités d'équipement de centrales thermiques. Cette société conjointe, baptisée Mitsubishi Hitachi Power Systems (MHPS), verra le jour le 1er…
lun 6 Jan 2020
Ce dimanche 5 janvier 2020, l'entreprise publique gestionnaire des hydrocarbures au Koweït, la Kuwait Petroleum Corp, a signé un accord avec son homologue du Qatar : il porte sur l'importation de 3 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL)…
jeu 1 Sep 2016
Sur la période 2015-2020, les compagnies pétrolières vont réduire leurs dépenses de 1 000 milliards de dollars. Avec la chute des cours, les majors ont accepté de diminuer les seuils de rentabilité mais donnent tout de même la priorité à…
ven 13 Sep 2019
Le 12 septembre 2019, la loi d'orientation des mobilités était examinée à l'Assemblée Nationale. Dans le cadre de ces discussions, le député proche de la fondation Hulot, Matthieu Orphelin, voulait intégrer le poids des voitures dans le calcul du dispositif…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.