Loi Brottes : une nouvelle législation favorable à l'éolien - L'EnerGeek

Loi Brottes : une nouvelle législation favorable à l’éolien

Après un long parcours entre les deux chambres du Parlement, la loi Brottes sur l’énergie a été définitivement adoptée par l’Assemblée Nationale dans la soirée du lundi 11 mars.

Cette loi satisfait les professionnels du secteur éolien qui y voient «  une étape essentielle dans le développement de l’éolien en France ». Pour le Syndicat des Energies Renouvelables (SER), l’ancienne législation « asphyxiait » la filière. Cette nouvelle loi devrait  permettre de se rapprocher de l’objectif des 25000 mégawatts (MW) à l’horizon 2020.

Parmi les principales mesures de la loi Brottes, l’abandon des Zones de Développement de l’Eolien (ZDE) donne le sourire aux représentants de l’éolien qui déploraient jusque là un doublon de ces zones avec les Schémas Régionaux Eoliens (SRE). La suppression des ZDE représente donc une simplification administrative.

La loi Brottes facilite l’installation d’éoliennes en supprimant une mesure de la loi Grenelle 2 qui obligeait les parcs à contenir au moins 5 éoliennes. Cette dernière avait provoqué de nombreux retards sur des projets éoliens, notamment dans l’ouest du pays.

Enfin, la loi comporte une mesure du bonus-malus, qui incitera les consommateurs lors de sa mise en place en 2016 à réduire leur consommation d’énergie. En effet, le bonus-malus serait calculé selon un volume de base d’énergie consommé par les 25% des foyers les plus sobres. Il prendra également en compte la composition du foyer, la localisation géographique ainsi que le mode de chauffage, afin de valoriser la sobriété énergétique.

Seul subsiste le problème du tarif de rachat du kilowattheure (KWh) éolien par EDF. En effet, un récent arrêté ministériel est menacé d’annulation suite à un recours en justice d’un collectif anti-éolien.  Pour le SER, cette incertitude autour du tarif de l’électricité éolienne représente encore un obstacle majeur pour le développement à long terme de la filière en France.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…
mar 23 Juin 2015
C'est dimanche 21 juin, au terme d'une longue et impressionnante préparation, que l'hydrolienne D10 de la société bretonne Sabella a été chargée sur le Palembang, navire spécialisé dans le transport de charges lourdes. Ce dernier devrait quitter le port de…
ven 10 Fév 2017
Territoire à énergie positive, la métropole de Grenoble multiplie les efforts pour adapter ses infrastructures aux nouveaux enjeux énergétiques et environnementaux, et devenir à terme une agglomération connectée, écologique et innovante. Elle vient de signer, jeudi 9 février avec le…
ven 24 Fév 2017
Si la production de gaz biométhane produit par méthanisation en France se développe progressivement, sa croissance reste aujourd'hui toujours insuffisante pour espérer atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la loi de transition énergétique. Dans le dernier panorama du…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.