Guadeloupe : une dérogation permet le développement de l'éolien - L'EnerGeek

Guadeloupe : une dérogation permet le développement de l’éolien

La délibération du 8 octobre 2012 du Conseil régional de la Guadeloupe instaurant une dérogation à la loi Littoral vient d’être publiée au Journal Officiel. La décision devrait permettre la reprise de plusieurs projets concernant l’implantation d’éoliennes en zone littorale.

Le 8 octobre 2012, le Conseil régional de la Guadeloupe mettait en place une mesure dérogatoire à la loi Littoral pour l’implantation d’éoliennes.

L’ensemble des textes adopté par le Conseil permet de lever un certain nombre de freins qui pesaient sur des projets en attente.

En effet, auparavant, le développement de l’éolien sur l’île était confronté à deux lois contradictoires. La loi Littoral exigeait une implantation en continuité avec les agglomérations. Alors que la loi Grenelle 2 interdisait l’implantation d’éoliennes à moins de 500 mètres des habitations.

Or, par manque d’espace, le paysage guadeloupéen ne permet pas le développement de l’éolien sous ces conditions. La plupart des sites retenus dans le cadre des appels d’offres ne pouvaient pas accueillir les éoliennes.

Trois projets, lauréats de l’appel d’offres de novembre 2010, pourraient désormais voir le jour : Aerowatt de Petite Place, Dadoud et Sea Energy 4 du Ménard. Ils représentent une puissance totale de 13,75 MW.

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) plébiscite cette avancée mais considère ces mesures encore insuffisantes. « Le cadre fiscal demeure incertain et la cohabitation avec les radars de Météo France est impossible dans les conditions actuelles sur des territoires aussi restreints, » explique Jérôme Billerey , Président de la Commission des régions ultramarines du SER.

 

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 23 Mar 2016
Avec la montée en puissance des énergies renouvelables (ENR) dans le mix énergétique mondial, les énergéticiens s’intéressent de plus en plus aux prévisions météorologiques. D’après les spécialistes, le marché serait en « effervescence », notamment du fait de la transition énergétique et de…
jeu 13 Déc 2018
La transition énergétique, tout le monde en parle mais peu de pays la font... Et la COP24 risque fort d’illustrer ce décalage entre rhétorique et pratique. En effet, la nouvelle Conférence des parties sur les changements climatiques peine à dégager…
mer 9 Jan 2013
La ministre de l’Energie et du développement durable Delphine Batho vient d’annoncer le lancement du second appel d’offres sur l’éolien offshore français. Il concerne l’installation d’une puissance de 1.000 MW sur deux sites : au large du Tréport, en Haute-Normandie, et…
mer 8 Nov 2017
Encore peu développée dans l'Hexagone du fait d’un manque de compétitivité certain, la mobilité à l’hydrogène constitue pourtant une alternative propre et durable aux énergies fossiles et s’avère particulièrement bien adaptée au transport maritime de petite capacité. Exemple à La…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.