Sûreté nucléaire : vers une meilleure harmonisation européenne ? - L'EnerGeek

Sûreté nucléaire : vers une meilleure harmonisation européenne ?

Le réseau européen des organismes techniques de sûreté ETSON vient de publier quatre guides destinés à promouvoir de meilleures pratiques pour l’évaluation de la sûreté nucléaire, et les diffuser à l’échelle européenne et mondiale.

Ces guides ont été rédigés à partir des analyses de douze groupes de travail thématiques sur les différentes méthodes d’évaluation de la sûreté nucléaire dans les pays européens.

L’un des reproches souvent adressé à la sûreté nucléaire est son manque d’harmonisation internationale.

En effet, le niveau d’exigence n’est pas toujours le même : si en France, l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) et l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) sont réputées pour leur intransigeance, l’instance japonaise, dissoute et remplacée suite à la catastrophe de Fukushima, a été critiquée pour sa proximité avec la filière nucléaire nippone.

Si beaucoup reste à faire dans ce domaine, les efforts en vue d’harmoniser la sûreté nucléaire, à l’image de l’action du réseau ETSON, sont donc à souligner.

Le réseau ETSON compte huit membres (la France par l’intermédiaire de l’IRSN, l’Allemagne, la Belgique, la République Tchèque, la Finlande, la Lituanie, la Slovaquie et la Suisse) ainsi que 3 membres associés, le Japon, la Russie et l’Ukraine.

 

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
dim 3 Juil 2016
Interrogé par le journal Les Echos, le premier PDG adjoint de Rosatom, Kirill Komarov, est revenu sur les ambitions du premier opérateur nucléaire russe. En rappelant notamment le Mémorandum d'entente passé avec Engie, l’industriel souligne ses ambitions à l’exportation tout…
mer 7 Oct 2015
Afin de renouveler un parc nucléaire en fin de cycle, le gouvernement de David Cameron fait confiance à la technologie française. En effet, deux nouveaux EPR vont prochainement fournir de l’électricité sur le réseau d'outre-manche ; un projet estimé à 16 milliards…
jeu 16 Oct 2014
Le ministre algérien de l'Energie Youcef Yousfi a annoncé lors d'une conférence de presse ce dimanche 12 octobre à Oran, la volonté du gouvernement de construire une première centrale nucléaire avant 2029. Si les ambitions algériennes en matière d'énergie nucléaires…
lun 10 Oct 2016
Pour l’ancien membre de cabinet du Commissaire européen à l'énergie, Bruno Alomar, le nucléaire est une solution d’avenir. Pour justifier une telle affirmation, il souligne notamment les limites des énergies renouvelables et évoque la quatrième génération des réacteurs atomiques. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.