Éolien terrestre : des objectifs qui volent au gré du vent - L'EnerGeek

Éolien terrestre : des objectifs qui volent au gré du vent

Suite au bilan électrique 2012 publié par le gestionnaire du Réseau de Transport d’Electricité, le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) et France Énergie Éolienne (FEE) pointent du doigt le retard qu’accumule la filière éolienne terrestre en termes de puissance installée. Avec une baisse de 19% de mégawatts raccordés par rapport à 2011, les deux syndicats s’inquiètent de l’avenir à court terme du secteur et jugent qu’il va être de plus en plus difficile de respecter les objectifs fixés pour 2020.

757 MW ont été raccordés au réseau électrique français en 2012. Les chiffres parlent d’eux-mêmes, les raccordements éoliens sont en chute depuis quelques années : de 1190 MW en 2010 nous sommes passés à 928 MW en 2011 puis 757 MW l’année dernière. Comme le déclare, inquiet, Jean-Louis Bal (président du SER) “nous sommes à 54 % du rythme annuel qui nous permettrait de respecter les engagements que nous avons pris concernant le développement du parc éolien terrestre français qui doit atteindre 19000 MW en 2020“. Avec une puissance installée totale de 7450 MW en 2012, ce sont 11000 MW qui nous séparent desdits engagements, soit une moyenne de 1444 MW devant être installées chaque année d’ici la fin de la décennie.

La filière éolienne ne peut attendre les conclusions du débat lancé par le Gouvernement. Les mesures d’urgence annoncées doivent être mises en œuvre très vite si nous voulons encore disposer des outils industriels et des compétences pour diversifier notre mix électrique à l’issue du débat sur la transition énergétique” précise le président du SER.

Une filière pesant 11.000 emplois directs

De son côté, le syndicat France Énergie Éolienne se pose des questions sur la faisabilité d’atteindre, en 2020, le chiffre de 10% du mix électriques pour l’énergie éolienne. Nicolas Wolff, président de FEE, souligne les difficultés de la filière éolienne et la menace qui pèse sur ses 11000 emplois directs. Selon lui “le bilan 2012 démontre la pertinence des mesures annoncées par Delphine Batho : la sécurisation du tarif d’achat éolien en collaboration avec la Commission européenne et les mesures d’allégement bientôt en discussion au Sénat, mais le temps est compté”.

Les deux syndicats s’accordent donc sur le fait que les mesures annoncées par Delphine Batho sont une des clefs qui permettra au secteur de l’énergie éolienne de sortir la tête de l’eau. Assouplissement de la règlementation, suppression des Zones de Développement Éolien, tarif de rachat bonifié… les professionnels se félicitent de l’engagement gouvernemental tout en soulignant l’importance de mettre en œuvre rapidement les mesures annoncées par la ministre de l’Écologie.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 10 Nov 2020
Les énergies renouvelables continuent de résister fortement à la crise économique actuelle. Elles devraient connaître une forte augmentation en 2020 et en 2021, dans un contexte où la demande mondiale d'énergie est en baisse. L'Agence Internationale de l'Energie (AIE) a…
sam 8 Avr 2017
Après plusieurs années d'études et de tests au sein du parc expérimental de Paimpol-Bréhat, le premier parc pilote hydrolien devrait finalement voir le jour dans le raz Blanchard au large de Cherbourg dès 2019. Le projet mené par les groupes…
jeu 10 Sep 2015
Le département de la Drôme compte un nouveau parc photovoltaïque. Inauguré lundi dernier par le maire de Saint-Restitut et la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), ce parc est le premier de la Drôme provençale. Situé dans la zone artisanale du village,…
sam 15 Oct 2016
Après avoir racheté le pôle énergie d’Alstom, General Electric Power souhaite poursuivre son développement dans les énergies renouvelables. En effet, le groupe américain vient d’acquérir l’entreprise danoise LM Wind Power, pour 1,5 milliard d'euros. (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.