Gaz naturel liquéfié : la filière française s'allie pour le développer - L'EnerGeek

Gaz naturel liquéfié : la filière française s’allie pour le développer

Alors que la France vient de s’équiper d’un tout nouveau terminal méthanier à Dunkerque (à l’initiative de Dunkerque LNG, filiale du groupe EDF), et d’augmenter ainsi de manière significative sa capacité d’accueil et de stockage de gaz naturel liquéfié (GNL), la filière gazière française toute entière entend désormais faire du GNL une composante majeure du mix énergétique hexagonal. L’association française du gaz (AFG) a annoncé mercredi 19 avril 2017 la création, avec les autres acteurs de la filière, d’une plateforme pour développer l’utilisation du GNL en France.

Selon un communiqué de l’Association française du gaz, cette nouvelle plateforme interprofessionnelle, aura pour mission de promouvoir l’exploitation du GNL comme carburant maritime et fluvial et le déploiement des installations de soutage sur le territoire national. « La création de cette plateforme interprofessionnelle dédiée à la promotion de l’utilisation du GNL carburant aidera au lancement d’une nouvelle dynamique industrielle et logistique en France« , explique Jérôme Ferrier, président de l’AFG.

Lire aussi : Le Gaz naturel pour véhicules se développe en France

Le GNL constitue pour l’AFG et l’ensemble des membres associés à ce projet, une énergie d’avenir compte tenu des nouvelles exigences en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le GNL présente en effet l’avantage, selon l’AFG toujours, de préserver la qualité de l’air en n’émettant que peu de d’oxydes de soufre, d’oxydes d’azote et de particules fines, et en réduisant d’un quart celles de CO2. « Il apparaît ainsi comme le meilleur moyen de répondre aux objectifs ambitieux de réduction des émissions du secteur maritime mis en place par l’Union européenne et également portés par l’Organisation maritime internationale« , poursuit l’AFG.

Lire aussi : Gaz : la sécurité d’approvisionnement française est-elle menacée ?

Cette plateforme regroupera de nombreuses entreprises du secteur comme Engie, Total, Gas Natural Fenosa, ou GTT, des gestionnaires d’infrastructures dont Dunkerque LNG et le Grand Port Maritime de Dunkerque, ainsi qu’une vingtaine de membres associés parmi lesquels Brittany Ferries, CMA-CGM, Union des ports de France, etc. Ensemble, ils aideront à dynamiser la filière via l’élaboration et la mise en œuvre de réglementations professionnelles et le financement de nouveaux projets.

Crédits photo : Gaz de France

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 19 Jan 2015
Après avoir traversé l'Atlantique l’alternateur de la centrale à cycle combiné gaz de Bouchain, dans le Nord, vient d’être installé avec succès. Il a fallu plus de six heures de manœuvres pour que la pièce de 330 tonnes soit insérée correctement…
mer 22 Mar 2017
Si la Chine est toujours le plus gros consommateur de charbon au monde avec plusieurs milliards de tonnes consommées chaque année, les autorités semblent désormais changer de stratégie et mieux prendre en compte les enjeux environnementaux liés à la production…
mar 26 Mar 2013
Au cours du mois de mars 2013, le Japon a annoncé avoir réussi à extraire du méthane des fonds océaniques. L’exploitation de ces ressources fossiles pourrait permettre à l’archipel nippon de lutter contre une dépendance énergétique très importante. Les hydrates…
ven 13 Avr 2018
Si l'énergie thermique des mers (ETM) est considérée comme une source d'énergie d'avenir dans les zones tropicales du monde entier, le seul projet français en cours actuellement, conduit en Martinique par les groupes Naval Energies et Akuo Energy, vient de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *