La plus grande centrale solaire du monde en projet à Dubaï - L'EnerGeek

La plus grande centrale solaire du monde en projet à Dubaï

solaire

Plus connus pour leurs réserves en hydrocarbures, les Emirats arabes unis anticipent pourtant depuis plusieurs années l’après pétrole via le développement de sources d’énergie alternatives. La compagnie publique émiratie DEWA par exemple, a confirmé mercredi dernier l’attribution aux groupes espagnols Gransolar, Acciona et italien Ghella, du projet de construction de 800 MW supplémentaires sur le site de la centrale Mohammed Ben Rached Al-Maktoum dans l’émirat de Dubaï.

Selon un communiqué du consortium Gransolar-Acciona-Ghella confirmé cette semaine par le PDG de l’Autorité de l’eau et de l’électricité de Dubaï (DEWA), Saïd Mohamed al-Tayer, ces trois partenaires auraient signé « un contrat pour construire la plus grande centrale photovoltaïque du monde » sur le site du parc Mohammed Ben Rached Al-Maktoum.

Lire aussi : Comment Dubaï entend lutter contre le réchauffement climatique

Ce parc solaire comporte déjà depuis 2013 des installations d’une capacité de 13 MW, et une deuxième phase doit y ajouter 200 MW d’ici avril 2017. Le consortium mené par Gransolar sera chargé de la troisième phase, qui prévoit l’installation de 800 MW supplémentaires d’ici 2020. La centrale sera équipée alors de plus de trois millions de panneaux photovoltaïques répartis sur environ 17,8 kilomètres carrés, et permettra d’éviter l’émission de près de 1,4 million de tonnes de CO2 par an. Le projet, dont le montant n’a pas été dévoilé, sera remis « clés-en-main » en vertu d’un contrat passé début décembre avec les compagnies publiques émiraties DEWA (l’Autorité de l’eau et de l’électricité de Dubaï) et Masdar, auxquelles le chantier avait été attribué en juin, précise le communiqué.

Lire aussi : Les Emirats arabes unis prévoient d’investir massivement dans les énergies renouvelables

En juin dernier, Dubaï avait déjà annoncé la construction prochaine dans ce parc d’une centrale solaire à concentration, une technologie différente du photovoltaïque, de 1.000 MW. DEWA prévoit que ce parc solaire atteigne au total 5.000 MW d’ici 2030 pour un investissement total estimé à près de 13,6 milliards de dollars par son PDG. Selon Saïd Mohamed al-Tayer toujours, l’émirat ambitionnerait « de produire 7% de son énergie à partir de sources renouvelables et de porter ce pourcentage à 75% en 2050« .

Crédits photo : UAE Interact

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 16 Mai 2014
Alors que la majorité des  grands barrages français ont été construits il y a plusieurs décennies, les chantiers hydrauliques sont devenus de plus en plus rare. Un nouveau chantier de ce type est donc un petit événement, d’autant plus quand…
jeu 5 Déc 2013
La production d’électricité en Grèce est issue essentiellement des énergies fossiles. Le pays dispose de ressources en charbon (lignite) et, dans une moindre quantité, en gaz naturel, qu'il peut exploiter pour produire de l'électricité. Ainsi, en 2011, ces combustibles ont…
lun 20 Oct 2014
A l'horizon 2018, un  parc éolien aura fleuri au large des côtes de la Haute-Normandie, à Fécamp. D'une puissance totale de 493 MW, ce parc sera doté de 83 éoliennes possédant une base gravitaire flottante de 5.000 tonnes de béton. Avant…
ven 20 Jan 2017
Le groupe Engie s'est vu attribuer jeudi 12 janvier le dernier le contrat de délégation de service public du nouveau réseau de chaleur à base de géothermie de la Plaine Rive Droite de Bordeaux Métropole. Pour la première fois en France…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *