Les Chinois plébiscitent les énergies vertes selon l'IPSOS - L'EnerGeek

Les Chinois plébiscitent les énergies vertes selon l’IPSOS

Chine_PollutionDans une étude réalisée par l’IPSOS, 90 % des Chinois interrogés s’inquiètent de la pollution de l’air dans leur pays. Alors que la puissance asiatique est déjà le premier marché mondial pour les énergies renouvelables, le sondage montre également que la population compte désormais sur le développement de ces énergies vertes pour améliorer la situation.

Une association chinoise militant en faveur des énergies renouvelables vient de commander une enquête à l’IPSOS pour jauger l’opinion locale sur la question énergétique. Réalisée auprès de 3 000 citadins, ses résultats attestent d’un véritable engouement pour les technologies vertes : 92,6 % des personnes interrogées préconisent de miser sur les énergies vertes afin de limiter la pollution atmosphérique.

La Chine, qui dispose notamment « du plus grand programme nucléaire civil au monde », représente également le premier marché pour les énergies renouvelables. En effet, selon les prévisions de l’Agence Internationale de l’Energie (AIE),  « d’ici 2035, les investissements en énergie renouvelable y dépasseront la somme de ceux engagés en Europe, aux Etats-Unis et au Japon ».

Toujours d’après les chiffres obtenus par l’IPSOS, 90 % des sondés consentent à voir leur facture énergétique grimper jusqu’à 10 % afin de s’approvisionner en énergie propre, alors qu’actuellement 39 milliards de kilowattheures d’électricité propres sont gaspillés, faute de capacité de stockage suffisante. Enfin, « 87 % des répondants souhaitent disposer d’informations concernant la source d’énergie utilisée pour produire leur électricité ».

Pour mémoire, l’université californienne de Berkeley indiquait en 2015 que «  la pollution de l’air due aux particules fines PM2,5 (celles d’un diamètre inférieur à 2,5 micromètres, qui se nichent profondément dans les poumons) tue 1,6 million de personnes chaque année ». C’est pourquoi, à l’occasion du G20 qui aura lieu à Hangzhou ce week end, la présidence chinoise demande à la communauté internationale de « prendre des mesures actives pour mettre en œuvre les aboutissements de la COP21 sur la question du financement pour le climat ».

Lire aussi : L’aluminium face au défi du réchauffement climatique

Crédit Photo : @LExpress

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 4 Juil 2017
S’ils ont tous salué avec enthousiasme la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire en mai 2017, les professionnels des filières renouvelables n’entendent pas pour autant relâcher la pression sur le gouvernement. En effet, la…
lun 12 Déc 2016
Victime de la chute du prix des panneaux photovoltaïques, la filiale américaine du groupe Total réduit massivement ses effectifs. La direction a annoncé le 7 décembre dernier un nouveau plan de restructuration comprenant la suppression de 2500 emplois dans le monde afin…
mar 29 Sep 2015
Dans son 15ème observatoire "Énergie solaire photovoltaïque", le think tank France Territoire Solaire affirme que 170 MW de nouvelles capacités solaires ont été raccordés au réseau électrique français au cours du second trimestre 2015. Un chiffre qui s'élève à 880 MW…
sam 13 Août 2016
Connue pour la forte pollution qui touche ses grandes agglomérations, la Chine s'est engagée pleinement depuis plusieurs années dans le développement des énergies renouvelables. A tel point qu'elle est devenue aujourd'hui le premier investisseur mondial dans le solaire, l'éolien et…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *