Les premiers foyers à recevoir de l'électricité hydrolienne sont orléanais - L'EnerGeek

Les premiers foyers à recevoir de l’électricité hydrolienne sont orléanais

Hydrolienne_Orléans_photo_HydroQuestLe groupe grenoblois HydroQuest a annoncé le jeudi 24 septembre dernier, le raccordement effectif au réseau électrique français de son hydrolienne fluviale implantée à Orléans. Un raccordement inédit en France qui marque ici le passage d’une nouvelle étape dans le développement des énergies marines et fluviales et la dynamisation d’une filière industrielle hexagonale prometteuse.

Après l’hydrolienne de Sabella la semaine dernière, première hydrolienne marine raccordée au réseau électrique de l’île d’Ouessant et qui devrait être branchée dans les prochains jours après une dernière série de tests, une hydrolienne fluviale vient d’être raccordée de manière inédite au réseau électrique du continent.

Mise en place par le groupe HydroQuest dans la Loire au niveau d’Orléans, cette nouvelle technologie utilise l’énergie cinétique des cours d’eau afin de produire de l’énergie de manière régulière et prédictible. Testée au préalable pendant plus de dix mois dans des conditions réelles d’exploitation, elle est raccordée au réseau ERDF depuis jeudi dernier et alimente désormais une soixantaine de foyers en électricité.

Comme l’explique Jean François Simon, président d’HydroQuest, dans un communiqué, « cette première en France pour tout type d’hydrolienne, fluviale, marine ou encore estuarienne, ouvre de nouvelles perspectives de développement en France et à l’international pour les technologies à fort potentiel énergétique et environnemental ».

L’entreprise grenobloise, qui bénéficie du soutien d’EDF, table aujourd’hui sur la fabrication de 300 à 500 machines par an d’ici à 2020, soit la création d’une centaine d’emplois en France. Les marchés les plus prometteurs se situent en Amérique et en Afrique, où plusieurs pays ont déjà fait part de leur intérêt à la société iséroise.

Baptisée HydroQuest River, la gamme d’hydroliennes fluviales d’HydroQuest est adaptable à tout profil de rivière offrant un minimum de 2 mètres de tirant d’eau. Elle est composée de deux modèles de machines utilisant des turbines hydrauliques à axe de rotation vertical, et reposant sur une barge flottante amarrée au fond du fleuve, afin de faciliter la maintenance et les contrôles. Le modèle installé à Orléans possède une puissance nominale de 40 kilowatts (kW) mais un modèle de 80 kW est également disponible.

Crédits photo : HydroQuest

 

Rédigé par : livingston-thomas

mer 28 Déc 2016
EDF Energies Nouvelles, filiale du groupe EDF spécialisée dans les énergies renouvelables, a annoncé jeudi 15 décembre dernier avoir signé un nouveau contrat de rachat de l'électricité avec la société américaine d'électricité MCE. Ce contrat concerne l'électricité produite dans la…
ven 29 Déc 2017
Le Keroman, ancienne base de sous-marin de la Seconde Guerre mondiale située dans le port de Lorient, est en pleine révolution : le toit de l’un des bunkers de la base doit bientôt accueillir des panneaux solaires. Mais le projet…
lun 31 Juil 2017
Selon le 22ème Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque publié mercredi 26 juillet 2017 par le think tank France territoire solaire et consacré au premier trimestre 2017, le volume de raccordement des installations solaires aurait chuté de manière significative en début…
mer 29 Mai 2013
La Dépêche du Midi annonce que 3 retenues EDF situées sur la Garonne (Ausson, Rodère et Miramont) seront l’objet d’opération de transparence pendant au moins 96 heures à partir d’aujourd’hui. Les transparences consistent à abaisser provisoirement le niveau des lacs…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *