La production mondiale d'uranium toujours en hausse - L'EnerGeek

La production mondiale d’uranium toujours en hausse

Extraction_UraniumL’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a confirmé dans un rapport publié le mardi 9 septembre 2014 une tendance à la hausse de la production d’uranium dans le monde et cela malgré le coup d’arrêt enregistré par la filière nucléaire après la catastrophe de Fukushima en 2011. Une tendance qui s’explique notamment par une demande en constante augmentation dans certaines régions du monde.

Malgré la baisse des prix de l’uranium depuis la catastrophe japonaise et la faible demande mondiale d’électricité actuelle liée à la crise économique, l’AIEA, dans un rapport réalisé conjointement avec l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’OCDE, a constaté depuis 2012, une augmentation des projets d’exploration et de production d’uranium au niveau international.

Des initiatives justifiées par un développement croissant de l’énergie nucléaire dans les pays de l’Est de l’Europe ou d’Asie. La production mondiale d’uranium continue donc sa progression mais à un rythme inférieur à celui de la période précédant Fukushima.

Une vingtaine de pays dans le monde produisent actuellement de l’uranium, dont le Kazakhstan, le Canada et l’Australie qui représentent à eux trois environ 63% de la production mondiale. L’Australie, qui détient près de 40 % des réserves mondiales a par ailleurs annoncé récemment son intention de vendre du combustible à l’Inde, pays engagé lui aussi dans un ambitieux programme de développement du nucléaire civil.

De plus, pour soutenir cette demande croissante, d’autres pays sont devenus le théâtre de nombreux plans d’explorations miniers comme le Botswana, la Tanzanie et la Zambie. Le rapport précise ici que des efforts ont été réalisés dans ce cadre pour développer des méthodes d’extraction sûres et bien réglementées afin de limiter les conséquences de ces campagnes d’extraction sur l’environnement.

L’exploration et l’extraction d’uranium ont augmenté de 23 % entre 2010 et 2012, et représentaient une valeur de 1,92 milliard de dollars au niveau mondial en 2012.

Crédits photo : Bomazi

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 20 Jan 2016
En attendant le 27 janvier et l’offre formalisée d’EDF, les deux champions du nucléaire tricolore seraient parvenus à un accord pour la valorisation de la division réacteurs d'Areva (Areva NP). En effet, le journal La Tribune, citant « des sources au…
jeu 8 Sep 2016
En France, le secteur du nucléaire emploie approximativement 220 000 salariés dans 2 500 entreprises selon la SFEN. Parmi eux, on compte de nombreux sous-traitants qui souhaitent désormais bénéficier d’un statut unique afin notamment de préserver leur pouvoir d’achat. (suite…)
mer 29 Oct 2014
L'entreprise japonaise Mitsubishi Heavy Industries (MHI) a annoncé lundi 27 octobre la certification de conformité aux critères européens de son réacteur à eau pressurisée EU-APWR. Ce réacteur est un dérivé du réacteur APWR (1538 MWe), modifié par la société nippone afin de…
mer 12 Juin 2013
La France milite régulièrement pour un renforcement des contrôles de sûreté nucléaire entre pays. Alors qu’une projet de directive européenne sur ce sujet sera présenté  à Bruxelles demain, l’autorité de sûreté nucléaire française, l’ASN, a plaidé pour la systématisation des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *