Réchauffement climatique : nouveau record de température en juin 2024

Réchauffement climatique : nouveau record de température en juin 2024

rechauffement climatique seule gambie dans clous accord paris - L'Energeek

Le mois de juin 2024 a été le plus chaud jamais enregistré sur Terre, confirmant la réalité de la crise climatique. Alors que les températures continuent de monter, les impacts dévastateurs du réchauffement climatique deviennent de plus en plus évidents.

Le mois de juin 2024 a été le plus chaud jamais enregistré sur Terre

Juin 2024 a établi un record historique en devenant le mois de juin le plus chaud jamais mesuré. Selon les données du service européen Copernicus, la température moyenne mondiale a atteint 16,66°C, surpassant de 0,67°C la moyenne des années 1991-2020 et de 0,14°C le record précédent de juin 2023. Ce record marque en outre le treizième mois consécutif de chaleur excessive.

Les scientifiques sonnent l’alarme sur la persistance et l’aggravation de la crise climatique. Carlo Buontempo, directeur du service du changement climatique de Copernicus, a déclaré que « le mois de juin marque le treizième mois consécutif de record des températures mondiales, illustrant un changement climatique rapide et continu ». Cette augmentation des températures mondiales est largement attribuée aux émissions de gaz à effet de serre résultant des activités humaines.

Réchauffement climatique : de graves conséquences pour les populations

En Californie, les vagues de chaleur ont déclenché des incendies de grande ampleur, forçant des milliers de personnes à évacuer leurs maisons. Dans les Balkans, au Pakistan et en Égypte, des coupures d’électricité massives ont privé les populations de ventilation, de climatisation et de réfrigération, exacerbant les conditions de vie déjà difficiles. Les océans ont également été fortement impactés. La température moyenne de la surface de la mer en juin 2024 a atteint 20,85°C, un niveau jamais enregistré auparavant.

L’avenir s’annonce sombre si des mesures drastiques ne sont pas prises immédiatement. Les experts avertissent que même si cette série de records de température venait à s’arrêter, de nouveaux records seront inévitables tant que les émissions de gaz à effet de serre continueront. Julien Nicolas, scientifique du C3S, a déclaré : « Si ces températures record persistent, 2024 pourrait devenir l’année la plus chaude jamais enregistrée, surpassant même 2023 ».

Rédigé par : Paolo Garoscio

Avatar
jeu 13 Juin 2024
Du fait du recours aux engrais chimiques, les émissions de protoxyde d’azote ont augmenté de 40 % en 40 ans à travers le monde. Bien que moins connu que le dioxyde de carbone, ce gaz entraîne un potentiel de réchauffement…
ven 10 Nov 2023
L'hiver approche à grands pas et avec lui, son lot de rhumes, maux de gorge et autres infections. Pour se prémunir contre ces désagréments sans recourir systématiquement aux antibiotiques chimiques, de plus en plus de personnes se tournent vers l'argent…
lun 8 Juil 2024
Le mois de juin 2024 a été le plus chaud jamais enregistré sur Terre, confirmant la réalité de la crise climatique. Alors que les températures continuent de monter, les impacts dévastateurs du réchauffement climatique deviennent de plus en plus évidents.…
sam 20 Juil 2024
Les cuisinières à gaz, présentes dans de nombreuses cuisines américaines et européennes, cachent des dangers insoupçonnés. Une étude récente menée par l'Université de Stanford révèle que ces appareils contribuent à environ 19 000 décès d'adultes par an aux États-Unis. La…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.