Slovaquie : mode d'emploi pour une transition énergétique au nucléaire

Slovaquie : mode d’emploi pour une transition énergétique réussie

Avec une filière nucléaire déjà très développée, la Slovaquie présente un mix électrique assez comparable à celui de la France. Une industrie qui permet au pays de se montrer ambitieux pour sa transition énergétique. D’ailleurs, il a déjà engagé d’importants changements, et ses efforts ont été salués par l’Agence Internationale de l’Energie. Cette dernière a effectivement publié un rapport spécial pour aborder l’exemple slovaque, le 19 novembre 2018.

Slovaquie : un mix énergétique qui ressemble à celui de la France

En novembre 2018, la Slovaquie a été mise sous le feu des projecteurs. L’Agence Internationale de l’Energie (AIE) a en effet consacré son rapport spécial à la transition énergétique mise en place par le gouvernement slovaque. Pourquoi l’exemple de la Slovaquie intéresse-t-il l’AIE ? Parce que le pays est particulièrement concerné par la dépendance énergétique aux hydrocarbures. De plus, le pays est aussi largement tributaire de ses importations pour couvrir ses besoins énergétiques. Et pourtant, le modèle énergétique de la Slovaquie est en pleine mutation. Le pays fait désormais le pari de la diversité énergétique pour assurer son avenir. Autant d’enjeux qui sont au cœur des stratégies défendues par l’AIE, et qui ressemble aux problématiques françaises.

Avec une superficie de seulement 49 000 km2, la Slovaquie est un pays de taille modeste qui fait moins d’un dixième de la taille de la France. Pourtant, ce pays européen partage une similitude étonnante avec l’Hexagone. En effet, il  réserve une part importante à l’énergie nucléaire dans sa consommation d’électricité. La Slovaquie est le deuxième pays au monde à avoir la plus forte part d’énergie nucléaire dans son mix électrique. Une place qui situe le pays juste derrière la France. En effet, la Slovaquie comptait en 2017 57% d’électricité issue de la filière nucléaire.

Nucléaire et énergies renouvelables : un tandem électrique gagnant

Le modèle de transition énergétique choisi par la Slovaquie repose sur un tandem nucléaire-renouvelables. Avec déjà 57% de part de nucléaire dans son mix électrique, la Slovaquie souhaite capitaliser sur ce point fort pour sortir de sa dépendance aux hydrocarbures et réduire ses importations. D’ici 2020, le pays compte mettre en service deux nouveaux réacteurs dans sa centrale nucléaire de Mochovce. Avec le nucléaire, le gouvernement slovaque espère même devenir exportateur d’électricité à l’avenir.

Parallèlement, le pays cherche aussi à développer les énergies renouvelables pour sécuriser sa consommation domestique. La biomasse monte en puissance, et elle doit, à terme, prendre le relai du charbon dans le mix électrique national. Mais le principal atout vert de la Slovaquie, c’est l’hydroélectricité. Cette ressource compte déjà pour 17% dans le mix électrique 2017 du pays, ce qui fait d’elle la seconde source d’électricité nationale. La Slovaquie bénéficie en effet de larges ressources pour le développement de l’hydroélectricité, à commencer par son accès au Danube. La plus grande centrale hydroélectrique slovaque est d’ailleurs construite sur le Danube. Gabcikovo est en service depuis 1992 et elle compte huit turbines. Elle produit à elle seule 11% de l’hydroélectricité consommée en Slovaquie.

Forte baisse de l’intensité énergétique

Malgré la croissance du pays et son développement industriel, la Slovaquie connait une consommation d’énergie relativement stable. Elle consomme chaque année entre 15 et 20 Mtep depuis près d’un demi-siècle. A titre de comparaison, en 2016, la France a consommé 244,3 Mtep. Pour expliquer cette relative stabiité, l’AIE évoque notamment les efforts pour isoler les logements. D’après l’agence de l’OCDE, 60% des appartements ont déjà fait l’objet d’une rénovation énergétique.

Qui plus est, l’intégralité du parc immobilier slovaque a fait l’objet d’un plan national de renforcement de l’isolation thermique. Ce projet sera terminé à l’horizon 2030, mais il a déjà largement porté ses fruits. L’efficacité énergétique est aussi intégrée dans les stratégies de développement des sites industriels. Autant d’efforts qui se répercutent sur la consommation globale d’énergie du pays. Autant de progrès qui ont permis à la Slovaquie, en l’espace de seulement dix ans, de diminuer sa consommation de charbon de 17%, et sa consommation de gaz naturel (principalement importé de Russie) de près de 24%. Toujours d’après l’AIE, les émissions de GES du pays ont d’ailleurs fortement diminuées depuis les années 90.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 11 Juil 2013
Du 27 au 29 juin dernier, s’est déroulée à Saint-Pétersbourg la conférence ministérielle internationale sur l’énergie nucléaire, organisée par le géant russe du nucléaire Rosatom. Plusieurs experts du nucléaire s’y sont réunis pour faire un état des lieux de la…
ven 27 Mai 2016
Afin de poursuivre l’exploitation de son parc nucléaire en toute sûreté, EDF a engagé un programme d’investissements baptisé « grand carénage », qu’il présentait à la presse jeudi 19 mai dernier.        Le groupe EDF souhaite continuer d'exploiter, en toute sûreté,…
ven 5 Juin 2015
S'il était fortement pressenti depuis la proposition de rachat formulée par EDF et les différentes déclarations favorables de Manuel Valls et Emmanuel Macron, le rapprochement stratégique entre le groupe industriel Areva et l'énergéticien EDF est officialisé par l'Elysée. L'électricien devrait…
mar 16 Oct 2018
Le 22 septembre 2018, le CEA de Marcoule organisait son tout premier Hackadem, un hackaton entièrement consacré aux problématiques du démantèlement nucléaire. Une initiative originale qui a permis à dix groupes d'étudiants de plancher, pendant une journée entière, sur une…

COMMENTAIRES

  • Bonjour.
    Curieux de voir qui seront les investisseurs dans le nucléaire en Slovaquie. 65% des slovaques se chauffent et cuisinent au bois. La consommation de l’électricité ne représente qu’une petite partie de l’énergie consommée dans ce pays.
    Thierry Sonck

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.