Mobilité urbaine : la 3ème édition du salon « Autonomy » ouvre ses portes

Mobilité urbaine : la 3ème édition du salon « Autonomy » ouvre ses portes

mobilité

Considérée comme un des enjeux majeurs de la Transition énergétique en cours, la mobilité propre sera cette année encore à l’affiche du salon Autonomy organisé du 18 au 20 octobre 2018 à la Grande Halle de la Villette, à Paris. Pour cette troisième édition, « le plus important sommet européen dédié à la mobilité urbaine » offrira pendant trois jours aux professionnels du secteur comme au grand public, un espace de networking et un aperçu des dernières innovations qui révolutionnent la filière.

Ayant su s’imposer en seulement trois ans comme un des rendez-vous incontournables de la mobilité urbaine en Europe, le salon Autonomy 2018 rassemble plus de 110 intervenants et 250 exposants venus de 50 villes et 30 pays différents. Collectivités locales, entreprises, industriels ou simples usagers pourront à cette occasion apprécier les moyens disponibles pour accélérer la transition du tout-voiture vers une mobilité urbaine intelligente et durable. « Parmi les nombreuses innovations qui dessinent la mobilité de demain, nous aidons les décideurs publics et privés à déceler les bonnes tendances, à construire des solutions sur mesure adaptées aux usagers : plus pratiques, plus économiques, et plus propres », explique Aymeric Wayland, directeur générale de la société Autonomy organisatrice du salon.

Trois jours dédiés à la mobilité urbaine de demain

Cet événement propose pour cela un espace d’exposition dédié aux dernières innovations en la matière, un cycle de conférences et d’ateliers, une plateforme d’échanges dédiée aux professionnels, des sessions de pitch et des animations grand public. Parmi les intervenants, Elisabeth Borne, ministre chargée des Transports, et de Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances s’exprimeront au nom du gouvernement, tandis que plusieurs dizaines de start-up et entreprises présenteront leur projet en matière de mobilité urbaine. On peut citer parmi elles la société belge Billy qui propose aux habitants de Bruxelles des vélos partagés et électriques en libre-service, l’américain Scoot Networks spécialisée dans la mobilité électrique partagée (scooters, trottinettes et vélos) et qui projette un déploiement européen, ou encore la start-up néerlandaise Jedlix qui présente une solution de recharge intelligente et verte permettant de moduler la vitesse de recharge en fonction de la production instantanée d’énergie renouvelable.

Plan Mobilité Électrique : Sodetrel devient Izivia

Côté français, le directeur Mobilité électrique d’EDF, Yannick Duport, sera également présent pour évoquer le Plan Mobilité électrique dévoilé le 10 octobre dernier lors des Electric Days. Dès l’ouverture du salon, l’entreprise a par ailleurs annoncé le renaming de sa filiale Sodetrel, devenue Izivia. Aujourd’hui à 14 heures, la directrice de Juliette Antoine-Simon d’Izivia détaillera, aux côtés de Yannick Duport, les ambitions de ses équipes pour le développement de l’électromobilité et les bornes de recharge.

Écomobilité : un tendance de société

Au total, plus de 10.000 visiteurs sont attendus sur trois jours, signe que la mobilité urbaine durable est désormais une préoccupation centrale de notre société. Ouvert à tous samedi 20 octobre (les 18 et 19 octobre étant réservés aux professionnels), ce salon n’est pas seulement une plateforme de mise en réseau des professionnels du secteur mais bien un lieu d’échanges et d’information pour tout un chacun. Une consultation « Mission publiques » sera organisée dans ce sens samedi et invitera les visiteurs à participer à un débat mouvant autour des mobilités de demain, alors que François de Rugy rappelait ce matin que la loi Mobilités sera présenté en conseil des ministres dans les semaines à venir. « Ce salon est pensé pour tous les citadins, tous peuvent venir partager leur point de vue, envies et craintes sur la mobilité autonome dans leur vie et leur territoire », soulignent les organisateurs.

Crédits photo : Autonomy

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 30 Juin 2015
Le premier des neuf réacteurs nucléaires encore en activité en Allemagne a été arrêté ce samedi 25 juin, marquant ainsi le début de la dernière phase de retrait engagée en 2011 par le gouvernement d'Angela Merkel. Ce plan prévoit l'abandon…
jeu 12 Mar 2020
La ville d'Amiens s'apprête à clore, le 13 mars, son concours de start-up. Le but : atteindre l'autonomie énergétique en 2050 en développant des activités locales en faveur des ENR. Mais ce grand projet n'est que le dernier chapitre en…
lun 19 Juin 2017
Depuis 2015, Enedis (ex ErDF) déploie son nouveau compteur communicant Linky. Ainsi, dans l’Hexagone, tous les foyers français devraient en être équipés d’ici 2021. Malgré des objectifs plutôt louables comme réduire les délais d'intervention à moins de 24 heures -…
mer 20 Juin 2018
Interrogé par l’Association des journalistes de l’énergie, mardi 19 juin 2018, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), Jean-François Carenco, a une nouvelle fois pris position en faveur du compteur Linky. Ce dernier a vigoureusement défendu ce…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.