Au Ghana, EDF lance une offre solaire pour l'électrification du pays - L'EnerGeek

Au Ghana, EDF lance une offre solaire pour l’électrification du pays

ghana_EDF_electrification_kit_solaire_afrique_Off_grid_electric

Alors que l’électrification rurale s’impose comme un des défis majeurs du continent africain au XXIème siècle, l’énergéticien français a annoncé vendredi 19 janvier 2018, le lancement en collaboration avec Off Grid Electric, d’une offre d’énergie solaire hors réseaux au Ghana. Ce service, déjà proposé avec succès en Côte-d’Ivoire depuis 2016, devrait à terme être généralisé à l’ensemble des pays d’Afrique de l’ouest.

Le groupe EDF et son partenaire américain Off Grid Electric ont annoncé vendredi 19 janvier 2018, le lancement d’une nouvelle joint-venture destinée à l’électrification de l’Afrique. La société Zegha aura pour but de participer à l’électrification rurale de ce vaste continent, et prendra en charge pour cela l’installation et la maintenance de kits solaires à destination de foyers ruraux et périurbains au Ghana. Elle viendra renforcer dans ce cadre l’action de la société Zeci créée début 2016 en Côte-d’Ivoire dans le but d’alimenter en électricité près d’un million de personnes à l’horizon 2020.

Une part de marché de 20 à 25% au Ghana d’ici 2022

A l’instar de ce que propose Zeci en Côte-d’Ivoire, les kits solaires Zegha comprendront des panneaux solaires faciles à installer adossés à des batteries lithium-ion permettant de stocker l’électricité. Ils seront disponibles pour un coût mensuel compris entre 20 et 27 euros selon les modèles, soit « un montant équivalent à ce que paie un ménage actuellement dans le pays pour les mêmes usages », et seront payables par simple utilisation d’un téléphone portable, assure EDF. Grâce à cette installation, les clients EDF pourront alimenter un ensemble d’appareils domestiques (télévision, radio, ventilateur, etc.) basse consommation également fournis par la coentreprise.

En Côte d’Ivoire, l’offre de Zeci équipe déjà plus de 10.000 foyers, soit environ 50.000 personnes.  Ces résultats « sont pour nous la meilleure preuve de l’attractivité et de l’efficacité des solutions off-grid (hors réseaux) » en Afrique, a commenté Marianne Laigneau, directrice exécutive d’EDF chargée de l’International. Avec ce système, EDF espère atteindre une part de marché de 20 à 25% au Ghana à horizon 2022 et contribuer ainsi à l’accès à l’énergie sur ce continent où 600 millions de personnes sont encore privées d’électricité. Les autres pays cibles évoqués pour la suite sont ceux où EDF est déjà implanté comme l’Afrique du Sud, le Maroc, ou le Cameroun.

Crédits photo : Off Grid Electric

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 24 Mai 2018
Invitée à participer au débat national sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a publié mardi 22 mai dernier plusieurs propositions. Selon l’Ademe, la France doit réduire avant…
jeu 12 Déc 2013
 Le plus grand parc éolien d’Afrique subsaharienne a été inauguré en octobre dernier en Éthiopie, à Ashegoda dans le nord du pays. D’une puissance installée de 120 MW, l'installation permet de fournir de l'électricité à près d'un million de foyers.…
mar 11 Août 2015
Lundi 3 août, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a lancé un appel à projets pour quatre fermes pilotes d’éoliennes flottantes. Ces parcs seront mis en service en 2018 sur des sites préalablement sélectionnés en Bretagne et dans le Sud…
lun 18 Avr 2016
Au cours de la visite de François Hollande en Egypte, plusieurs protocoles d’accord ont été signés pour le secteur énergétique. Ainsi, le groupe EDF Energies Nouvelles devra notamment développer les éoliennes et le solaire, tandis qu’Engie s’occupera aussi de gaz…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.