EDF et la région Occitanie relèvent le défi de la croissance verte - L'EnerGeek

EDF et la région Occitanie relèvent le défi de la croissance verte

EDF-region-Occitanie-croissance-verte

Désireuse d’investir dans la transition écologique et de devenir à terme un territoire à la fois innovant, décarboné et créateur d’emplois, la région Occitanie a signé avec le groupe EDF, mercredi 19 juillet 2017, une convention de partenariat destinée à relever le défi de la croissance verte. Une démarche ambitieuse et inédite qui pourrait permettre à la région d’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée de devenir la 1ère région à énergie positive d’Europe à l’horizon 2050.

La présidente de la région Carole Delga et le président-directeur général d’EDF, Jean-Bernard Lévy, ont signé cette semaine, lors d’une visite du centre européen de conduite et de supervision des parcs éoliens et solaires d’EDF EN à Colombiers dans l’Hérault, un nouvel accord de collaboration dans le but d’accompagner l’Occitanie dans son ambition de devenir une région à énergie positive. “Ce partenariat est une grande première pour EDF, car aucune région de France n’est encore entrée dans une démarche aussi ambitieuse”, a souligné Jean-Bernard Lévy.

Lire aussi : Exploitation-maintenance des renouvelables : un secteur en pleine expansion

Ce partenariat concernera en priorité trois axes de développement majeurs dont l’innovation et le développement économique, la transition énergétique, la formation et l’emploi. L’énergéticien français mettra par exemple ses capacités d’ingénierie de projet à disposition de la région et apportera son soutien au développement de la filière cleantech (projet Energies du Gard par exemple). Il jouera également un rôle de conseil auprès de l’institut régional sur des sujets comme la rénovation énergétique de l’habitat, la prospective énergétique, ou le déploiement de solutions d’énergies renouvelables sur les territoires et de filières de formation par apprentissage. Une de ses premières actions consistera par exemple à mettre en place Monster, un outil de simulation de transition énergétique pour aider la région “à préciser sa vision et ses besoins au niveau du territoire régional d’ici le début 2018″, indique EDF EN.

A terme, l’ambition de la région est de faire de l’Occitanie/Pyrénées-Méditerranée un territoire solidaire d’excellence énergétique. Elle s’est fixée pour cela comme objectifs une baisse de consommation énergétique de près de 40 % et une production d’énergies renouvelables multipliée par trois d’ici 2050. La Région, qui investira au total 27 millions d’euros pour la transition énergétique en 2017, a déjà lancé trois appels à projets : bâtiments exemplaires, énergies renouvelables coopératives et citoyennes et auto-consommation d’électricité photovoltaïque. De son côté, EDF participe déjà à la transition énergétique en Occitanie via notamment l’organisation du concours “EDF Pulse”, dédié aux jeunes entrepreneurs et aux solutions innovantes, et l’accueil sur le site de Colombiers, de sept start-up spécialisées dans le digital, la performance des pales éoliennes et le diagnostic prédictif.

Crédits photo : EDF

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 21 Déc 2016
Face à l'augmentation de la demande d'énergie nationale et à la diminution de ses ressources en énergie fossile, l'Algérie se voit aujourd'hui contrainte de diversifier son mix énergétique et d’encourager le développement des énergies renouvelables. Le ministre de l’Energie, Nourredine Boutarfa, a…
jeu 28 Fév 2013
Un nouveau parc éolien a été mis en service dans l’Hérault, à Fraisse-sur-Agoût. Cette ferme de 23 MW a été conçue et construite par EDF Énergies Nouvelles (EDF EN). Ce parc présente la particularité d’être implanté à 1.000 mètres d’altitude,…
jeu 9 Nov 2017
En cours d’expérimentation sur le site de Paimpol-Bréhat depuis le mois de janvier 2016, les deux hydroliennes du groupe EDF EN ont achevé leur programme test et rejoindront désormais d’autres mers. Le groupe EDF EN et son partenaire Naval Energies…
L’objectif du Pakistan est de mettre fin aux coupures de courant à répétition qui frappent le pays et de réduire le déficit énergétique, qui est de plus de 4000 mégawatts. Pour cela, le gouvernement a opté pour différentes solutions. Tout d’abord, une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.