Etiquette-énergie : feu vert pour une simplification sur les appareils ménagers - L'EnerGeek

Etiquette-énergie : feu vert pour une simplification sur les appareils ménagers

Alors que la consommation des ménages ne cesse d’augmenter et que l’efficacité énergétique est devenue un des enjeux fondamentaux de la transition énergétique engagée par le gouvernement français, l’Europe agit elle aussi dans le sens d’une plus grande responsabilité énergétique en facilitant l’accessibilité des produits les moins énergivores aux consommateurs. Le Parlement européen a en effet donné son feu vert mardi 13 juin 2017, à la mise en place de nouvelles étiquettes-énergie plus lisibles pour les appareils ménagers, et en accord avec les progrès technologiques enregistrés ces dernières années.

Conçue pour fournir aux consommateurs des informations fiables et comparables, l’étiquette-énergie accompagne les produits en sortie de fabrication et comporte, sous forme de pictogrammes, des informations sur les caractéristiques essentielles pour choisir un appareil ménager performant et respectueux de l’environnement. Cette échelle de performance énergétique a été mise en en place au niveau européen et distingue les différents degrés de consommation allant de la classe G pour les appareils peu économes à la classe A +++ pour les appareils sobres et efficaces sur le plan énergétique (un appareil classé A+++ par exemple consommeraient de 30 à 60 % de moins qu’un appareil classé A+).

Lire aussi : L’UFC Que Choisir enquête sur l’étiquette énergie

Problème, la notation actuelle mise en place dans les années 1990, est devenue au fil des ans inadaptée aux évolutions du progrès technologique et à l’optimisation considérable des appareils en termes de consommation d’énergie. Allant de “A+++” à “G”, cette échelle ne rend plus compte des véritables performances de chaque appareil et induirait même de la confusion chez le consommateur qui ne perçoit pas nécessairement que la différence est aussi grande entre des produits de catégorie A et A+ qu’entre A et B.

Lire aussi : Etiquettes-énergie : les rendre plus lisibles pour une meilleure efficacité énergétique

Pour y remédier, le Parlement européen a autorisé cette semaine la création d’une étiquette simplifiée qui doit faciliter pour les consommateurs de l’UE l’achat d’un appareil électroménager. Cette classification, applicable dès juin 2019, reviendra à l’échelle A-G sans catégories intermédiaires, avec un système de glissement automatique d’une classe à l’autre pour tenir compte du progrès technologique. Ce nouveau système prévoit également un remaniement systématique de la classification dès que 30% des produits vendus sur le marché de l’UE viennent à relever de la classe d’efficacité énergétique la plus élevée (“A”) ou que 50% des produits relèvent des deux classes d’efficacité énergétique supérieures A et B.

Crédits photo : Photo Mix

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
Confrontée à l’augmentation de ses besoins énergétiques et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, l’Afrique du Sud (et l’Afrique subsaharienne dans son ensemble) tente désormais de concentrer ses efforts vers la création de…
lun 17 Nov 2014
Les tarifs réglementés de l'électricité pour les particuliers ont augmenté de 2,5 % à compter du samedi 1er novembre, soit une hausse qui représente en moyenne 1,22 euro par mois sur la facture de chaque ménage. Définie par un nouvel arrêté…
mer 27 Mar 2013
En une décennie, le Portugal a fait passer la part des énergies renouvelables dans sa production d’électricité de 34% à 47%. Le Portugal tout comme l’Espagne, qui a développé les énergies vertes, font de la péninsule ibérique une région à…
jeu 12 Sep 2019
Le 2 décembre 2019, le Chili organisera la COP25. Ce sera l'occasion pour le pays de faire la démonstration de ses avancées en matière d'énergies renouvelables. Le métro de sa capitale utilise désormais 60% d'électricité verte. Et d'ici 2050, le…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.