Electricité : le géant italien Eni se lance sur le marché français des particuliers Electricité : le géant italien Eni se lance sur le marché français des particuliers

Electricité : le géant italien Eni se lance sur le marché français des particuliers

Déjà présent en France pour la fourniture de gaz et d’électricité (aux entreprises et collectivités), le groupe Eni a annoncé mardi 28 mars 2017 son intention de vendre de l’électricité sur le marché des particuliers. L’italien considère en effet le marché de l’électricité hexagonal comme un levier de développement important au regard de sa libéralisation et de son ouverture progressive à la concurrence depuis 2007.

Avec des objectifs fixés à plus d’un million de clients dans le gaz et l’électricité d’ici à la fin de l’année et 2,1 millions en 2020 (contre 700.000 dans le gaz et 1.500 dans l’électricité aujourd’hui), le groupe italien Eni ne cache plus ses ambitions de développement dans l’Hexagone, et compte principalement sur la fourniture d’électricité aux particuliers. « Pour nous, le marché de l’électricité est un accélérateur de croissance : un marché trois fois plus gros (que le gaz, NDLR) et encore peu libéralisé finalement« , ce qui représente « un potentiel de développement énorme« , explique le directeur général du groupe, Daniel Fava.

Lire aussi : Concurrence : le gendarme du marché de l’énergie salue des mesures « fortes »

Ainsi, sur les 350.000 clients supplémentaires escomptés d’ici la de l’année 2017, 210.000 (soit 60%) seraient acquis dans le gaz et 140.000 (40%) dans l’électricité. Le groupe compte pour cela sur une ouverture à la concurrence croissante et sur trois nouvelles offres destinées à conquérir les ménages et assorties d’un « bonus deux énergies », à savoir une remise pour une souscription couplée au gaz et à l’électricité.

Lire aussi : Marché de l’énergie : Engie sanctionné pour abus de position dominante

Selon les derniers chiffres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), près de 86% des 32 millions de sites particuliers étaient encore abonnés aux tarifs réglementés de l’électricité d’EDF fin 2016, les autres ayant opté pour un fournisseur alternatif dans un marché énergétique totalement ouvert à la concurrence depuis 2007.

Crédits photo : Selectra

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Jan 2017
Si le gestionnaire du réseau électrique français RTE reste sous forte vigilance du fait des très faibles températures qui se sont abattues sur l'Hexagone ces derniers jours, il ne devrait pas y avoir de délestage volontaire pour autant. La ministre…
mer 27 Mar 2013
Afin de financer et de commercialiser ses lampadaires solaires, la start-up Sunna Design, basée à Blanquefort dans la banlieue bordelaise a levé des fonds à hauteur de 1,3 millions d’euros auprès de Demeter Partners (fonds européen de cleantech), d’Aquitaine Création…
mar 21 Avr 2015
Stocker de manière presque illimitée l’énergie produite par les énergies renouvelables intermittentes ? Un rêve qui pourrait bien devenir réalité dans les prochaines années, avec le développement du volant d’inertie. Cette technologie basée sur la force cinétique permet de stocker puis…
mar 14 Fév 2017
Un fournisseur d’électricité qui donne des astuces à ses clients pour réduire leur facture d’électricité ? L’idée peut paraitre irréelle. C’est pourtant ce que propose désormais EDF, sous forme d'ateliers, à ses clients corses. Au programme : des informations utiles sur la consommation d’électricité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *