Electricité : le géant italien Eni se lance sur le marché français des particuliers - L'EnerGeek

Electricité : le géant italien Eni se lance sur le marché français des particuliers

Déjà présent en France pour la fourniture de gaz et d’électricité (aux entreprises et collectivités), le groupe Eni a annoncé mardi 28 mars 2017 son intention de vendre de l’électricité sur le marché des particuliers. L’italien considère en effet le marché de l’électricité hexagonal comme un levier de développement important au regard de sa libéralisation et de son ouverture progressive à la concurrence depuis 2007.

Avec des objectifs fixés à plus d’un million de clients dans le gaz et l’électricité d’ici à la fin de l’année et 2,1 millions en 2020 (contre 700.000 dans le gaz et 1.500 dans l’électricité aujourd’hui), le groupe italien Eni ne cache plus ses ambitions de développement dans l’Hexagone, et compte principalement sur la fourniture d’électricité aux particuliers. « Pour nous, le marché de l’électricité est un accélérateur de croissance : un marché trois fois plus gros (que le gaz, NDLR) et encore peu libéralisé finalement« , ce qui représente « un potentiel de développement énorme« , explique le directeur général du groupe, Daniel Fava.

Lire aussi : Concurrence : le gendarme du marché de l’énergie salue des mesures « fortes »

Ainsi, sur les 350.000 clients supplémentaires escomptés d’ici la de l’année 2017, 210.000 (soit 60%) seraient acquis dans le gaz et 140.000 (40%) dans l’électricité. Le groupe compte pour cela sur une ouverture à la concurrence croissante et sur trois nouvelles offres destinées à conquérir les ménages et assorties d’un « bonus deux énergies », à savoir une remise pour une souscription couplée au gaz et à l’électricité.

Lire aussi : Marché de l’énergie : Engie sanctionné pour abus de position dominante

Selon les derniers chiffres de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), près de 86% des 32 millions de sites particuliers étaient encore abonnés aux tarifs réglementés de l’électricité d’EDF fin 2016, les autres ayant opté pour un fournisseur alternatif dans un marché énergétique totalement ouvert à la concurrence depuis 2007.

Crédits photo : Selectra

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 31 Mar 2014
Mis en place en 1976 en France pour réduire la dépendance pétrolière, le changement d’heure permet-il aujourd’hui de réaliser des économies d’énergie substantielles, que ce soit sur le plan de l'éclairage ou sur le chauffage et la climatisation ?  « En…
ven 20 Jan 2017
Depuis l’avènement de la domotique, piloter son chauffage domestique n’a plus rien de révolutionnaire. Chacun peut ainsi rationaliser sa consommation d’énergie et faire baisser sa facture. Mais une nouvelle étape vient d’être franchie par une entreprise française, Lancey, qui a…
ven 23 Juin 2017
Partenaires de recherche depuis 2014, l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) et la chaîne de magasins de matériaux et d’outillage Leroy Merlin, ont annoncé mardi 20 juin, leur volonté commune d’approfondir leur coopération en matière de…
jeu 26 Sep 2013
La production d’électricité du Nigeria provient essentiellement des énergies fossiles, avec le gaz naturel comme combustible le plus utilisé. En 2011, les centrales thermiques ont ainsi fourni environ 80% de la production électrique du pays. Les centrales hydrauliques apportaient quant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *