Éolien en mer : le danois LM Wind Power confirme la construction d'une usine à Cherbourg - L'EnerGeek

Éolien en mer : le danois LM Wind Power confirme la construction d’une usine à Cherbourg

Le groupe danois LM Wind Power, a annoncé jeudi 23 février la construction à compter du mois de mars prochain à Cherbourg en Normandie, d’une vaste usine de fabrication de pales d’éoliennes. Cette nouvelle unité de production dernière génération permettra d’approvisionner les marchés européennes de l’éolien en mer en pleine expansion et de créer à terme plus de 550 emplois dans la région.

Annoncé depuis 2012, le projet d’usine d’éoliennes de Cherbourg devrait finalement voir le jour. Le chantier sera lancé au mois de mars 2017 pour un démarrage de la production prévue en juin 2018. L’usine produira entre autres “la plus longue pale du monde, la LM 88,4“, d’une longueur de 88,4 mètres de long, et bien adaptée pour des éoliennes de 8 MW,  précise le communiqué du groupe LM Wind Power.

Lire aussi : Cherbourg désignée capitale mondiale des énergies marines renouvelables en 2018

En cours de rachat par l’américain General Electric, le fabricant danois a revu à la hausse ses ambitions de base dans le cadre de ce projet, et prévoit désormais un site de production de 25.000 m2 contre les 18.000 m2 prévus à l’origine. Cette usine d’un budget global de 50 millions d’euros (dont 8 millions d’euros financés par les collectivités locales) “deviendra une base pour servir les marchés européens en croissance de l’éolien en mer“, ajoute LM Wind Power.

Lire aussi : Convention Seanergy 2017 : les énergies marines renouvelables à l’honneur

Il s’agira ainsi de la seconde usine de pièces d’éoliennes en France, après celle inaugurée fin 2014 à Montoir-de-Bretagne, près de Saint-Nazaire, par Alstom, lui-même racheté en 2015 par General Electric. L’usine de Montoir employait 140 salariés en 2016 et devrait à terme faire travailler 300 personnes, selon sa direction. Une autre usine de ce type est également annoncée depuis plusieurs années au Havre par Areva et Gamesa, mais tarde à se concrétiser, et pourrait même être remis en cause depuis la cession par Areva de ses activités dans l’éolien en mer.

Crédits photo : LM Wind Power

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Mai 2016
Le groupe français investit depuis plusieurs années maintenant dans la construction d’installations destinées à limiter l'impact de ses centrales hydroélectriques sur le milieu naturel et la biodiversité. Une stratégie que l'on retrouve notamment en Alsace, où l'énergéticien a inauguré, ce…
mer 22 Fév 2017
Bien que les premiers parcs éoliens offshore français ne devraient pas être mis en service avant 2021 compte tenu des recours administratifs portés à leur encontre par les associations anti-éoliennes, le gestionnaire du réseau à haute tension prépare malgré tout…
mar 20 Sep 2016
Le gestionnaire du réseau de distribution d'électricité (Enedis) a publié le jeudi 8 septembre dernier, en collaboration avec RTE et le syndicat des énergies renouvelables, un nouveau panorama de la production d'électricité durable en France pour le premier semestre 2016.…
lun 2 Avr 2018
Le groupe Dalkia, filiale de l'énergéticien EDF spécialisée dans l'efficacité énergétique, a officialisé vendredi 30 mars 2018 le rachat auprès d'Engie des 25% qu'il ne possédait pas encore dans la société TIRU, une autre filiale d'EDF spécialisée quant à elle…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.