Les tarifs réglementés du gaz repartiront à la hausse en mars - L'EnerGeek

Les tarifs réglementés du gaz repartiront à la hausse en mars

prix gaz

La légère baisse des tarifs réglementés du gaz enregistrée au début du mois de février après trois mois de hausse consécutive, n’aura finalement été que de courte durée. Selon une information révélée dans le Figaro cette semaine, les prix du gaz appliqués aux particuliers devraient augmenter une nouvelle fois le mois prochain. Une hausse qui pourrait atteindre 2,6%.

Si cette nouvelle augmentation n’a toujours pas été confirmée par la Commission de régulation de l’énergie, le groupe énergétique Engie a d’ores et déjà adressé “cette demande de révision tarifaire à la CRE, qui possède un avis consultatif dans ce dossier”, écrit le journal, rappelant qu'”environ 7 millions de foyers sont concernés par cette mesure”.

Lire aussi : Nouvelle hausse de 5% des tarifs du gaz en janvier

Malgré une baisse moyenne de 0,56% au 1er février dernier, les tarifs réglementés pourraient donc repartir à la hausse et atteindre une augmentation de 2,6% au mois de mars. Ces tarifs avaient déjà augmenté de manière significative ces derniers mois, plus particulièrement au mois de janvier pour lequel la CRE avait autorisé une hausse de 5% du fait de la hausse d’une taxe et des coûts d’approvisionnement d’Engie.

Lire aussi : Pétrole : une production en forte baisse en janvier

Pour rappel, depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz ont le choix entre les tarifs réglementés de l’ancien monopole, et les prix de marché, proposés tant par Engie que par ses concurrents ((EDF, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc). Les tarifs réglementés du gaz n’incluent pas les diverses taxes, mais comprennent les coûts d’approvisionnement d’Engie, et sont révisés mensuellement, selon une formule qui prend en compte notamment les prix du gaz sur le marché de gros et le cours du baril de pétrole. Or le cours du brut devrait remonter progressivement à la suite de la forte baisse de la production du mois de janvier.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 19 Oct 2017
Transformer les milliers de kilomètres de route qui jalonnent le territoire français en autant de centrales de production de chaleur, c'est l'ambition de la société Eurovia, filiale du groupe Vinci, qui teste depuis le mois de juillet 2017 sa technologie…
mer 4 Jan 2017
Désireux de lancer plusieurs appels d'offres pour le développement de champs pétroliers et gaziers, le gouvernement iranien tente d'inciter les grandes compagnies internationales énergétiques à revenir sur son territoire après plusieurs années de sanctions économiques. Il a dévoilé cette semaine…
mer 22 Mar 2017
Si la Chine est toujours le plus gros consommateur de charbon au monde avec plusieurs milliards de tonnes consommées chaque année, les autorités semblent désormais changer de stratégie et mieux prendre en compte les enjeux environnementaux liés à la production…
ven 20 Sep 2013
Un reportage diffusé au 20 heures de France 2 a probablement surpris les téléspectateurs français, Plus habitués à entendre parler de l’énergie allemande au travers du développement des parcs éoliens et des parcs solaires, ils ont découvert un autre aspect…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.