Le projet ITER prépare un nouveau calendrier - L'EnerGeek

Le projet ITER prépare un nouveau calendrier

CadaracheITERIl y a quelques jours, le directeur général d’Iter Organization, Bernard Bigot, a annoncé du retard dans le programme international de recherche nucléaire. Initialement prévu en 2020, le « premier plasma » devrait être finalement obtenu en 2025.

Après avoir succédé au Japonais Osamu Motojima à la direction d’Iter Organization, l’ancien administrateur général du Commissariat à l’énergie atomique (CEA), Bernard Bigot, prouve une fois encore l’implication dans le développement de la technologie de la fusion nucléaire. Néanmoins, ce dernier a récemment décidé de revoir le calendrier, précisant que « les premières expériences de fusion en pleine puissance interviendront en 2035 ».

Mais ces nouveaux délais induisent également des conséquences financières. Le haut fonctionnaire évoque ainsi « 4 milliards d’euros de surcoût pour l’ensemble des sept partenaires d’Iter, à ajouter aux 14 à 15 milliards de budget de construction évalué jusqu’à présent ». Comme le précisent les journalistes des Echos Véronique Le Billon et Gabriel Grésillon, l’Europe assure 45 % des financements du projet, dont 80 % proviennent du budget de l’Union européenne, tandis que « le reste est intégralement abondé par la France, qui avait bataillé pour accueillir le projet.

Crédit Photo : @LeFigaro

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 25 Mai 2016
Le 24 mai, le directeur général d’EDF Energy, Vincent de Rivaz, était interrogé par les membres de la Commission parlementaire sur l'Énergie et le Changement climatique du Royaume-Uni. Au cours de ces échanges, il a notamment apporté des précisions sur…
jeu 7 Nov 2013
Malgré la catastrophe de Fukushima, l'Inde et la Chine continuent de développer leurs parcs nucléaires alors que la relance des réacteurs japonais est actuellement envisagée par le gouvernement du Japon. Pour Yukiya Amano, directeur général de l'Agence Internationale pour l’Énergie…
mar 1 Mar 2016
La Chine compte sur l’énergie nucléaire pour répondre à la hausse de ses besoins en électricité. Dans ce contexte, elle a notamment décidé de faire confiance à la technologie française, en lançant la construction de deux EPR à Taishan. Il…
ven 1 Avr 2016
L’énergéticien chinois CGN est parvenu à un accord avec le groupe nucléaire tchèque CEZ, et confirme ses ambitions industrielles en développant à la fois le nucléaire et les énergies renouvelables dans la région. (suite…)

COMMENTAIRES

  • In a biking race in downtown St. Catharines about 12 years ago, a young man crashed into a plate glass window with his bike. Nobody thought he was seriously hurt and left him alone until the rest of the racing pack had passed. A long shard of glass had pierced his heart and he died. Some times things are way more dangerous than they seem. I’m so glad everyone wa/kedlskated away from this one.Rosemary

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.