La mer de glace transformée en source d'électricité - L'EnerGeek

La mer de glace transformée en source d’électricité

merdeglaceDepuis 1973, EDF utilise la mer de glace pour générer de l’énergie propre : située dans les Alpes, elle peut produire l’équivalent de la consommation annuelle d’électricité de 50.000 personnes, mais doit néanmoins faire face à de nombreuses contraintes.

Installé près de Chamonix, le site exploité par EDF (usine hydroélectrique des Bois) est presque invisible depuis la vallée. Sur la falaise, une série de galeries creusées dans le granit, prolongée par un escalier de 230 marches, conduisent à la première prise d’eau aménagée par l’électricien en 1973. Seulement depuis, le glacier a reculé sous l’effet du réchauffement climatique et de nouveaux aménagements ont été nécessaires.

Ainsi, en 2011, une nouvelle galerie d’1,1 km a été construite pour permettre de « chercher l’eau glaciaire encore plus en amont ». Pour comprendre le procédé, France 3 région Alpes explique : « L’eau de fonte, qui jaillit de la glace en jets puissants, est canalisée dans une galerie d’environ 3 km de long et vient s’engouffrer dans un puits blindé de 300 m de haut, avant d’être turbinée dans une centrale nichée dans la montagne ».

Toutefois, les eaux du glacier étant chargées de sable (environ 1 000 tonnes par jour), le responsable de la centrale, François-Régis Chevreau, assure qu’il s’agit de « la turbine qu’on change le plus souvent en France ! » Par ailleurs, tandis que le Laboratoire de Glaciologie et Géophysique de l’Environnement (LGGE) de Grenoble estime que « le front du glacier devrait encore reculer de 1,2 km d’ici à 2040 », le directeur du groupement d’exploitation hydraulique Savoie-Mont-Blanc, Cyrille Perier, envisage encore de futures adaptations.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 18 Jan 2018
Avec ou sans les Etats-Unis qui se sont retirés de l’Accord de Paris en 2017, l’objectif de limiter le réchauffement climatique sous la barre des 2°C par rapport à l’ère préindustrielle sera semble-t-il, bien difficile à concrétiser dans les faits.…
jeu 31 Mai 2018
Souvent critiquée pour ses faibles rendements, l'énergie osmotique, appelée aussi « énergie bleue », continue pourtant d’occuper la recherche scientifique. Plusieurs dispositifs en cours d’expérimentation actuellement permettraient dans l’avenir d’exploiter plus efficacement le gigantesque potentiel de production de cette énergie…
mar 23 Avr 2019
Confrontée à de graves problèmes de pollution de l'air, la Chine développe massivement l'écomobilité. En pointe sur l'innovation et le lithium, 16 millions de véhicules électriques pourraient être en circulation sur les routes chinoises en 2030... Ambitieuses, les autorités chinoises…
ven 12 Juil 2013
Voltalia a annoncé le 10 juillet 2013 avoir raccordé au réseau sa centrale solaire située au Castellet, dans le Var. La puissance de la centrale est de 4,5 MW, ce qui permet d'approvisionner 5.800 personnes en électricité. Castellet est une…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.