L'Algérie nourrit de l'ambition pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek

L’Algérie nourrit de l’ambition pour les énergies renouvelables

AlgérieAlors que la lutte contre le réchauffement climatique est devenue l’objectif de l’ensemble de la communauté internationale, l’Algérie contribue activement à la transition énergétique. Le pays qui dispose pourtant d’importantes réserves d’hydrocarbures veut désormais développer l’industrie photovoltaïque pour assurer sa production d’électricité.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, tous les participants de la COP21, dont l’Algérie, se sont engagés à développer les énergies renouvelables. Dans ce contexte, le directeur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Noureddine Yassa, rappelle que « 14 centrales électriques photovoltaïques d’une capacité installée de 268 mégawatts (MW) ont été mises en service en 2015 ».

Au total, ces opérations représentent un investissement de 70 milliards de DA, tandis que chaque centrale est à l’origine de la création de 50 emplois. A l’avenir, les objectifs fixés par le Programme national de développement des énergies renouvelables (PNR) prévoient d’atteindre les 13 575 MW d’énergie solaire à l’horizon 2030.

Pour respecter ce rythme soutenu, l’Algérie pourra notamment compter sur la coopération de l’Union européenne. En effet, le commissaire européen à l’énergie, Miguel Arias Cañete, a réaffirmé son intention de « soutenir l’Algérie dans la mise en œuvre de sa stratégie nationale pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 25 Nov 2013
La République Démocratique de Chine a annoncé, jeudi 21 novembre, la fin des travaux de construction de la centrale photovoltaïque de Ngari, au Tibet. Érigée à 4.270 mètres d'altitude, près de la frontière indienne, cette centrale de 10 MW est…
lun 14 Oct 2013
Une installation solaire, qu'elle soit thermique ou photovoltaïque, doit être entretenue. Sans cela elle est moins performante. Bien qu'un panneau ait besoin de peu d'entretien, grâce notamment à l'effet nettoyant de la pluie, il est toutefois fortement recommandé que la…
lun 10 Août 2015
Charlotte Slingsby, étudiante au Royal College of Art à Londres, avait pour objectif d’améliorer le quotidien dans son pays d’origine, l’Afrique du Sud, sujet à de nombreuses coupures électriques. Elle a alors imaginé un matériau « low-cost » capable de produire de…
mer 19 Juil 2017
Tous deux réunis au sein l’Alliance Mondiale pour les Solutions Efficientes, lancée par la fondation Solar Impulse lors de la COP 22, le moteur de recherche européen Qwant et le premier producteur indépendant d’énergies renouvelables en France Akuo Energy ont…

COMMENTAIRES

  • Cela n’a rien à voir avec l COP 21. L’Algérie doit reduire la part de l’électricité produite à partir des hydrocarbures pour pouvoir maintenir le niveau des exportations de celles ci. Cela est dû à une explosion de la demande locale en énergie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.