L'Algérie nourrit de l'ambition pour les énergies renouvelables - L'EnerGeek

L’Algérie nourrit de l’ambition pour les énergies renouvelables

AlgérieAlors que la lutte contre le réchauffement climatique est devenue l’objectif de l’ensemble de la communauté internationale, l’Algérie contribue activement à la transition énergétique. Le pays qui dispose pourtant d’importantes réserves d’hydrocarbures veut désormais développer l’industrie photovoltaïque pour assurer sa production d’électricité.

Pour lutter contre le réchauffement climatique, tous les participants de la COP21, dont l’Algérie, se sont engagés à développer les énergies renouvelables. Dans ce contexte, le directeur du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER), Noureddine Yassa, rappelle que « 14 centrales électriques photovoltaïques d’une capacité installée de 268 mégawatts (MW) ont été mises en service en 2015 ».

Au total, ces opérations représentent un investissement de 70 milliards de DA, tandis que chaque centrale est à l’origine de la création de 50 emplois. A l’avenir, les objectifs fixés par le Programme national de développement des énergies renouvelables (PNR) prévoient d’atteindre les 13 575 MW d’énergie solaire à l’horizon 2030.

Pour respecter ce rythme soutenu, l’Algérie pourra notamment compter sur la coopération de l’Union européenne. En effet, le commissaire européen à l’énergie, Miguel Arias Cañete, a réaffirmé son intention de « soutenir l’Algérie dans la mise en œuvre de sa stratégie nationale pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 22 Juin 2017
Souhaitant devenir à moyen un terme un acteur majeur de la transition énergétique centré sur les énergies peu émettrices de CO2, le groupe français Engie s’est engagé, jeudi 15 juin 2017, auprès de l’Alliance mondiale des solutions efficientes fondée par…
mer 19 Déc 2018
Avec moins de 2 % de l’électricité produite grâce au solaire photovoltaïque, cette technologie fait figure de parent pauvre des énergies renouvelables. De plus, le marché est aujourd’hui largement dominé par les entreprises chinoises. Néanmoins, les autorités françaises ne cachent…
mar 6 Juin 2017
A l’instar de la Chine et de l’Union européenne, l’Inde s’est elle aussi posée en défenseur de l’accord de Paris sur le climat suite au retrait américain annoncé par Donald Trump jeudi 1er juin 2017. Narendra Modi, le Premier ministre…
jeu 12 Mar 2015
Alstom a annoncé lundi 9 mars avoir obtenu l'autorisation finale du promoteur Deepwater Wind pour la construction d'un petit parc de cinq éoliennes Haliade 150 d'une puissance de 6 MW chacune. La ferme de Block Island, situé au large de…

COMMENTAIRES

  • Cela n’a rien à voir avec l COP 21. L’Algérie doit reduire la part de l’électricité produite à partir des hydrocarbures pour pouvoir maintenir le niveau des exportations de celles ci. Cela est dû à une explosion de la demande locale en énergie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.