L'Inde et la Russie collaborent dans le nucléaire - L'EnerGeek

L’Inde et la Russie collaborent dans le nucléaire

centrale_nucléaire_Kudankulam_photo_indiawaterportal-560x400A la veille de Noël, Vladimir Poutine et Narendra Modi ont décidé de renforcer la coopération russo-indienne dans le secteur du nucléaire. Environ un an après le début de la production commerciale d’électricité par la centrale nucléaire VVER de Kudankulam, en Inde, les deux pays préparent la construction de nouvelles unités.

Selon le magazine L’Usine Nouvelle, l’Inde souhaite porter sa capacité nucléaire de 5 780 mégawatts à 63 000 MW en 2032, devenant ainsi le deuxième marché mondial de l’énergie nucléaire, derrière la Chine. En visite à Moscou, le Premier ministre indien Narendra Modi a évoqué la construction de nouvelles centrales nucléaires par Rosatom.

La Russie est considérée comme « un partenaire prioritaire », même si Areva, General Electric ou Westinghouse pourraient également se voir confier la construction de quelques réacteurs dans les prochaines années. Actuellement la Nuclear Power Corporation of India exploite une vingtaine de réacteurs à eau pressurisée.

L’an dernier, l’Inde avait indiqué vouloir construire 10 nouveaux réacteurs avec l’industriel russe. Alors que la centrale de Kudankulam a déjà été mise en service, un deuxième site vient d’être désigné pour la construction des prochains réacteurs dans l’Etat d’Andhra Pradesh.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
lun 19 Mai 2014
Avril 1986. Une centrale nucléaire suédoise détecte une anomalie au niveau du taux de radioactivité de l'air. Si les responsables du site pensent d'abord à une fuite interne de l'installation atomique, ils sont en réalité les premiers à identifier les…
mar 22 Jan 2013
Les périodes de grand froid peuvent avoir une influence sur la production et sur la sûreté nucléaire. Lorsqu’il gèle pendant plusieurs jours, les prises d’eau des circuits de refroidissement peuvent en effet être affectées par la formation de glace. L’ensemble…
ven 16 Mar 2018
Près d’un an après avoir relancé les réacteurs 3 et 4 de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest de l'archipel, la compagnie d'électricité japonaise Kansai Electric Power (Kepco) a annoncé avoir remis en service mercredi 14 mars 2018, l’unité…
jeu 16 Avr 2015
C'est en 2008 que le projet ITER débute avec un objectif aussi clair qu'ambitieux : mettre au point le premier réacteur de fusion nucléaire au monde. Des scientifiques européens, américains, chinois, japonais, coréens, indiens et russes forme un comité scientifique…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.