Tunisie : un potentiel d'énergie renouvelable encore sous-exploité - L'EnerGeek

Tunisie : un potentiel d’énergie renouvelable encore sous-exploité

ENRTunisieA l’occasion de la 5ème journée tuniso-allemande de l’énergie, les deux pays ont confirmé leur intention de développer les énergies renouvelables. Avec la coopération internationale, d’importantes améliorations sont aujourd’hui possibles.

Dans le document « La Tunisie à la COP21 », on apprenait que le secteur de l’énergie était à l’origine de 62% de la production des gaz à effet de serre (GES) du pays. Par ailleurs, le rapport mensuel sur la conjoncture énergétique du mois d’octobre 2015 souligne que la demande nationale des produits pétroliers a augmenté de 11% par rapport à la même période de l’année dernière.

Dans le but de changer la donne et de réduire sa facture énergétique, la Tunisie « prévoit de couvrir 30% de ses besoins en électricité par ces ressources non polluantes d’ici 2030 » a précisé le chef de cabinet du ministre de l’Industrie, de l’Energie et des Mines, Chokri Rejeb. Lors de la 5ème journée tuniso-allemande de l’énergie, il a rappelé le souhait du gouvernement d’exploiter le « grand potentiel d’énergie renouvelable, notamment éolienne et solaire ».

Pour y parvenir, la loi n°12 du 11 mai 2015 sur la production de l’électricité à partir des énergies renouvelables autorise « les investisseurs tunisiens et étrangers à produire de l’électricité destinée à l’exportation ou à la vente sur le marché local ». De son côté, Rainer Baake, secrétaire d’Etat allemand chargé de l’Energie, a plaidé pour « le renforcement des interconnexions entre la Tunisie et les pays voisins, notamment l’Italie ».

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
ven 27 Déc 2013
Selon Silas Lwakabamba, ministre des Infrastructures, les établissements d'enseignements secondaires du Rwanda utiliseront, à partir de janvier 2014, des installations de biogaz (méthaniseurs et réservoirs) pour convertir des déchets en énergie et ainsi répondre à leurs besoins énergétiques. Ce projet…
mar 3 Déc 2013
La centrale hydroélectrique d'Itaipu, installée sur le rio Paraná, à la frontière entre le Brésil et le Paraguay, devrait atteindre un nouveau record mondial de production d'électricité cette année. Devançant ainsi le barrage des Trois-Gorges, en Chine, la plus grande…
ven 3 Mai 2013
Dimanche 28 avril, le quotidien « The Independant » rapportait qu’en Grande-Bretagne, Gary Downie et son entreprise Streetkleen Bio ont mis au point un système permettant de transformer les déjections en électricité. Le système, appelé « Power Poopy » utilise le processus de  méthanisation…
lun 27 Nov 2017
Plus discrète que l’Allemagne en ce qui concerne sa transition énergétique, l’Italie n’en est pas moins un pays qui a investi depuis plus d’une dizaine d’années dans les énergies renouvelables… avec des résultats spectaculaires à la clé. En l’espace de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.