Émirats : les générateurs de vapeurs installés au sein l'unité 2 de Barakah - L'EnerGeek

Émirats : les générateurs de vapeurs installés au sein l’unité 2 de Barakah

Abu_dhabi_photo_WadiiaL’organisation gouvernementale nucléaire des Émirats Arabes Unis, l’Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC), a annoncé mi-septembre l’installation de deux générateurs de vapeur sur le site de Barakah. Situé sur la côte du golfe Persique de la région occidentale d’Abou Dabi, ce projet vise à construire la première centrale nucléaire des Émirats.

Fabriqués en acier inoxydable par le sud-coréen Doosan Heavy Industries, les deux générateurs de vapeur ont été transportés depuis la Corée jusqu’à Barakah où ils ont été mis en place à l’intérieur de l’enceinte de confinement (également appelée “bâtiment réacteur”) de l’unité de production numéro 2.

Dans une centrale nucléaire qui utilise la technologie de l’eau pressurisée, un générateur de vapeur permet l’échange de chaleur entre le circuit primaire (chauffé par le réacteur nucléaire) et le circuit secondaire (qui entraîne la turbine à vapeur).

L’installation de ces générateurs de vapeur “est une étape importante dans l’évolution du projet et dans la livraison de la seconde unité de production d’ENEC. Elle devrait être mise en ligne environ un an après la première unité, qui elle sera lancée en 2017”, a estimé le PDG d’ENEC, Mohamed Al Hammadi.

Composée de 4 unités de production d’une puissance cumulée de 5.600 MW, la centrale nucléaire de Barakah devrait être pleinement opérationnelle à l’horizon 2020. Alors que la première unité est achevée à 75%, la construction de la seconde unité en est à la moitié.

Crédit photo : Wadiia

Rédigé par : guy-belcourt

Avatar
ven 18 Août 2017
Prévue dans le cadre du plan de restructuration et de recapitalisation du géant nucléaire français, l’offre publique de retrait lancée par l’Etat sur le groupe Areva est arrivée à son terme lundi 14 août 2017. L'Etat français détient désormais 98,25%…
jeu 4 Sep 2014
La préfecture de Fukushima et les deux communes sur lesquelles se trouve la centrale, ont annoncé le lundi 1er septembre 2014 avoir finalement accepté le projet gouvernemental de construction de sites de stockage temporaire de détritus radioactifs. Un accord que…
ven 6 Fév 2015
Si cela ne semble pas évident de prime abord à la vue des nombreuses installations encore sur site, le prototype français de réacteur surgénérateur à neutrons rapides (RNR) Superphénix, mis en service à la fin des années 80 sur le site…
ven 30 Mai 2014
Une convention de partenariat entre l'Algérie et l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire (Cern) a été signée à l'occasion de la visite à Alger d'une délégation de l'organisation, les 25 et 26 mai dernier. Destiné à renforcer les liens de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.