Un premier site d'essai offshore pour les énergies marines renouvelables - L'EnerGeek

Un premier site d’essai offshore pour les énergies marines renouvelables

sem-revLe tout premier site d’essai en mer pour les énergies marines renouvelables a été inauguré mardi 25 août par le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et Centrale Nantes. L’objectif : tester de nouvelles technologies en conditions réelles et donner un coup de boost à ces filières naissantes.

Le nouveau site, baptisé SEM-REV, est situé au large du Croisic (Loire-Atlantique) et sera pleinement opérationnel à partir du mois de septembre. Il permettra de mieux étudier les diverses technologies – éoliennes offshore, turbines houlomotrices, etc. – en conditions réelles.

SEM-REV dispose en effet d’équipements en mer et à terre, parmi lesquels un câble électrique de 8 MW raccordé au réseau national. En l’espace de 24 heures, il sera ainsi possible de connecter jusqu’à trois dispositifs de production d’énergie de manière simultanée.

Un atout de taille quand on observe la forte demande dont a fait l’objet le site auprès des industriels : pas moins de 39 projets sont d’ores et déjà inscrits, à l’instar de CETO (de Canergie Wave Energy) ou de Floatgen (d’Ideol).

Le site devrait ainsi permettre à une filière encore naissante de franchir un nouveau pallier : “Le site SEM-REV va devenir un pièce maîtresse de la filière française des énergies marines renouvelables en Pays de la Loire”, indique le CNRS dans un communiqué.

Au total, le SMR-REV est doté d’un budget avoisinant les 20 millions d’euros, essentiellement apportés par la Région Pays de la Loire (9,9 millions), l’Etat (3,2), le fonds européen FEDER (2,5) et le département Loire-Atlantique (1,25).

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
jeu 15 Juin 2017
Avec 46 millions d'habitants (dont un tiers vivent sous le seuil de pauvreté) et une croissance importante, le Kenya connaît une explosion de ses besoins énergétiques. Et pour faire face à ces nouveaux besoins, notamment du fait du développement de…
lun 8 Mai 2017
Connue pour avoir mis en service en 2015 la plus grande centrale solaire d'Europe à Cestas près de Bordeaux, la société française Neoen, spécialisée dans les énergies vertes, est cette fois-ci impliquée dans la plus grande centrale photovoltaïque d'Amérique centrale.…
mer 27 Déc 2017
Si l’électricien français EDF souhaite s’engager pleinement dans le développement de l’énergie solaire (en atteste son vaste plan solaire), il n’entend pas pour autant délaisser les autres filières renouvelables toutes aussi importantes dans la transition énergétique. L’énergie éolienne notamment reste…
lun 1 Avr 2019
L’Union européenne revendique être l’un des poumons de la transition énergétique mondiale. Une présentation qui n’est pas galvaudée, mais qui cache des développements très disparates en fonction des Etats membres. Invitée par BFM le 31 mars 2019, l'ex-ministre Nathalie Loiseau…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.