Smart grid : le lancement grandeur nature d’un projet d’Alstom et Saft - L'EnerGeek

Smart grid : le lancement grandeur nature d’un projet d’Alstom et Saft

smart-grid-boulder001Le 24 juin dernier, le consortium composé d’Alstom et de Saft a fait savoir qu’il avait mis en route un système intelligent de stockage d’énergie par batterie (BESS). Ce projet est mené sur le site d’EDF des Renardières en Seine-et-Marne, un lieu où l’énergéticien teste des solutions de smart grid à travers sa plateforme expérimentale baptisée Concept Grid. Focus sur un projet d’avenir.

 

Un concept de batterie appliqué à la transition énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, l’objectif des pouvoirs publics et des principaux énergéticiens est de réduire la consommation moyenne d’énergie ainsi que d’incorporer peu à peu des énergies renouvelables dans le mix électrique. Dans ce contexte, plutôt que d’opter pour le remplacement et le renforcement massif des réseaux, il a été jugé plus efficace d’instaurer sur les réseaux électriques existants des solutions que l’on appelle smart grid (réseaux électriques intelligents). Ces technologies permettent aux acteurs concernés de mieux contrôler le réseau électrique grâce à toute une série d’informations sur l’offre et la demande d’électricité.

Le projet consiste en la mise en place d’une expérience grandeur nature sur le site des Renardières en Seine-et-Marne, où Alstom et Saft ont mis en route une solution de stockage d’énergie par batterie (BESS). Plus précisément, Alstom fournit le convertisseur intelligent MaxSine TM eStorage et son alter ego, l’entreprise Saft, fournit quant à elle la batterie lithium-ion Intensium Max 20. L’objectif de cette expérience est donc de tester dans des conditions réelles des solutions de smart grid où le module d’Alstom reçoit de l’électricité en courant continu et, suivant les besoins, il l’envoie dans le réseau en courant alternatif où bien la stocke dans la batterie.

Un projet qui s’inscrit dans le développement croissant des solutions de smart grid

Ce projet vise une optimisation de la production électrique en fonction de la demande des consommateurs. Les énergéticiens et les entreprises qui exploitent le réseau vont avoir, grâce à ces solutions de smart grid, des outils statistiques pour pouvoir stocker de l’énergie électrique en cas de déséquilibre entre production et consommation. Ces solutions sont beaucoup plus efficaces en matière d’optimisation, en comparaison à ce qui se fait aujourd’hui au niveau de la régulation de fréquence des centrales électriques. L’expérience d’Alstom-Saft permettra de valoriser les excédents de production grâce au stockage sur batterie.

Ce projet, qui implique Alstom et Saft ainsi qu’EDF, montre la bonne entente de ce trio qui avait déjà par le passé travaillé ensemble sur des solutions utilisant l’expérience de smart grid en niçois. Ils avaient ainsi mis en place avec succès un système de stockage par batterie d’une capacité de 1 MW qui assurait la gestion des pics de demande en électricité en intégrant dans le réseau de l’énergie électrique issue du solaire.

 

Crédit photo : Boulder

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 20 Fév 2017
Marseille est l’une des villes les plus polluées de France, et le taux de particules fines enregistré dans l’air de l’agglomération phocéenne dépasse régulièrement les normes en vigueur. Pour contrer ce fléau, la ville essaye depuis plusieurs années de mettre en…
mar 27 Fév 2018
La France connaît depuis lundi 26 février 2018 des températures particulièrement basses provoquant une forte hausse de la consommation de courant, alors que de nombreux foyers se chauffent à l'électricité. Cette situation tendue pour notre réseau d'approvisionnement électrique avait néanmoins…
ven 7 Déc 2018
En pleine croissance démographique et économique, le gouvernement ivoirien entend doubler la capacité de production électrique du pays, à 4 500 MW. Les projets se multiplient, notamment sous l'impulsion du président Alassane Ouattara. (suite…)
ven 20 Fév 2015
Le projet éolien offshore de Dogger Bank Creyke Beck a obtenu, mardi 17 février de la part du gouvernement britannique, une autorisation de construction. Ce double parc éolien, qui sera érigé au large de la côte Nord-Est de l'Angleterre, constitue…

COMMENTAIRES

  • Le système des smart grids est une idée brillante, plus d’économies d’énergies et moins de risques de coupures d’électricité !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.