L'Asie, moteur de croissance de l'énergie nucléaire - L'EnerGeek

L’Asie, moteur de croissance de l’énergie nucléaire

centrale_chine_photo_Bret ArnettL’agence de notation américaine Moody s’est intéressée, dans une de ses dernières études, aux perspectives de l’énergie nucléaire dans sept pays (Chine, Corée du Sud, Japon, États-Unis, Royaume-Uni, France et Allemagne). Les conclusions de ce rapport sont sans appels : les pays asiatiques sont de plus en plus favorables à l’énergie nucléaire alors que les pays occidentaux, Europe en tête, se détournent en partie de l’atome au profit des énergies renouvelables.

“Malgré le soutien gouvernemental dont bénéficie l’énergie nucléaire dans la plupart des grandes économies, les prix bas du gaz naturel ont mis l’atome dans une position concurrentielle. Le nucléaire ne connait donc la croissance que dans quelques grands marchés, notamment la Chine et la Corée du Sud”, où les prix du gaz naturel et la demande en électricité sont relativement élevé.

La Chine a en effet décidé de développer considérablement son parc nucléaire grâce aux constructions de réacteurs actuellement menées par les corporations “China General Nuclear Power” et “China National Nuclear”. Actuellement, le nucléaire ne représente cependant que 2% du mix de l’Empire du Milieu.

Malgré les scandales de corruption qui ont frappé le secteur nucléaire sud-coréen, le gouvernement a également décidé de maintenir le développement de son parc atomique.

Moody note que la fermeture des réacteurs nucléaires japonais, à la suite de l’accident de Fukushima en mars 2011, a entrainé la chute la plus spectaculaire de la production nucléaire : la part de l’atome est passée de 29% du mix énergétique en 2010 à 0% actuellement.

À l’heure où le Japon vise le redémarrage d’une bonne partie de ses réacteurs atomiques, il apparaît cependant clairement que l’Asie est le principal moteur de croissance du secteur nucléaire.

Crédit photo : Bret Arnett

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 13 Fév 2015
Alors que le Sénat souhaite retirer du projet de loi sur la transition énergétique l'article qui propose de ramener à 50% la part du nucléaire dans la production globale d'électricité française d'ici 2025, le chef du gouvernement a confirmé l'objectif de réduction…
jeu 9 Jan 2020
Ce mercredi 8 janvier 2020, la ministre de la transition énergétique, Elisabeth Borne, a annoncé que le gouvernement ne prendrait pas de décision sur la construction de nouveaux EPR en France avant la mise en service de Flamanville, fin 2022…
ven 26 Sep 2014
Le gouvernement sud-africain s'est exprimé le mardi 23 septembre 2014 pour démentir de manière officielle tout contrat de commande nucléaire passé avec la Russie. Un malentendu après les déclarations russes du lundi 22 septembre, que Pretoria à souhaiter éclaircir dans les plus…
mar 29 Jan 2019
Suite au projet de décret de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) dévoilé vendredi dernier, l’État et le Comité stratégique de la filière nucléaire (CSFN) ont signé lundi 28 janvier 2019 un contrat d’engagement sur la filière nucléaire. Cet accord…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.