Fukushima : Tepco entame le retrait du toit provisoire sur le réacteur 1 - L'EnerGeek

Fukushima : Tepco entame le retrait du toit provisoire sur le réacteur 1

07ftfukushima_japon_photo_IAEA ImagebankLes opérations de nettoyage se poursuivent sur le site japonais de Fukushima. La compagnie Tepco (Tokyo Electric Power) a annoncé le mercredi 22 octobre dernier avoir entamé les opérations de retrait du toit provisoire apposé sur le réacteur 1. Cette couverture de précaution avait été installée au lendemain de la catastrophe de Fukushima Daiichi afin d’empêcher tout rejet radioactif supplémentaire.

Le réacteur 1 de la centrale de Fukushima fait partie des trois réacteurs lourdement endommagés lors de l’incident de mars 2011. Le cœur du réacteur avait alors fondu et le bâtiment littéralement explosé. Pour limiter les rejets, l’exploitant avait recouvert l’installation en octobre 2011 d’un toit provisoire. Un toit qu’il faut maintenant désinstaller pour laisser place aux opérations de nettoyage destinées à dégager l’ensemble des détritus et des assemblages de combustibles usés encore présents dans la piscine de désactivation du réacteur.

Une opération des plus délicates qui fait craindre de nouvelles échappées de substances radioactives. Tepco avait en effet subi un premier revers en octobre 2013 lors d’une opération similaire réalisée sur le réacteur 3 et qui avait occasionné une pollution supplémentaire dans la région.

Des dispositions particulières ont donc été mises en place cette fois-ci afin d’éviter tout rejet. Comme l’a déclaré la compagnie, “nous avons percé les panneaux, puis injecté une substance pour fixer les poussières radioactives afin d’éviter qu’elles ne volent, et nous avons commencé des inspections”.

Deux premiers panneaux seront retirés dans un premier temps au début du mois de novembre prochain et l’essentiel des opérations de démontage commencera en mars 2015. Le retrait des débris n’aura lieu quant à lui qu’en 2016.

En parallèle, un nouveau système de décontamination est entré en service. Présenté comme plus performant que le dispositif en vigueur actuellement, ce nouveau système devrait permettre d’optimiser le retraitement des centaines de milliers de tonnes de liquide radioactif stockées sur le site de Fukushima.

Crédits photo : IAEA

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 23 Mar 2017
Pour conclure ses travaux de la XIVème législature, la commission développement durable de l'Assemblée Nationale a décidé de traiter du démantèlement des installations nucléaires. Déjà résumée, cette conférence qui s'est déroulée fin février nous donne aujourd'hui l'occasion de faire le…
mar 21 Mar 2017
Fragilisé à plusieurs reprises ces dernières années lors des arrêts temporaires de trois réacteurs nucléaires pour cause de maintenance, le système d'approvisionnement belge ne semble pas pouvoir se passer dans l'immédiat de ses centrales de production nucléaire sans faire peser…
lun 30 Nov 2015
Avec son réacteur de troisième génération (AP 1000), Westinghouse fait figure d’acteur majeur du nucléaire. Alors que son patron, Danny Roderick, affirme qu’il dirige une « entreprise globale », il évoque également son envie de collaborer avec EDF, le premier exploitant nucléaire…
mar 14 Mar 2017
Alors que les candidats à l'élection présidentielle Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon prônent dans leur programme la nécessité pour la France de sortir sans délai de l'énergie nucléaire, l'Institut Montaigne s'est intéressé au coût réel d'une telle mesure. Et la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.