Schneider Electric lance Wiser, sa box de gestion de l’énergie pour le résidentiel - L'EnerGeek

Schneider Electric lance Wiser, sa box de gestion de l’énergie pour le résidentiel

Wiser_Schneider_electricSchneider Electric vient de lancer une nouvelle solution domotique adaptable aux logements existants pour gérer plus efficacement sa consommation d’énergie. La box Wiser et ses modules bénéficient de la technologie sans fil et d’une application accessible sur PC, tablette et smartphone. Son fabricant promet qu’elle permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur la facture énergétique du logement, notamment sur le chauffage.

Si le marché des “smart energy boxes” tarde à décoller, les constructeurs sont de plus en plus nombreux à proposer de nouveaux produits. A la mi-janvier, Schneider a officialisé le lancement de Wiser. Au même moment, Google a racheté Nest Labs, une société américaine créée en 2010, pour 2,3 milliards d’euros.  Cette entreprise a développé un thermostat intelligent, grâce auquel Google compte bien devenir un acteur important du secteur.

Pour sa part le groupe français spécialisé dans le matériel électrique s’est inspiré d’un constat simple : au lieu d’améliorer l’isolement des logements eux-mêmes, il est possible de s’intéresser à la consommation au jour le jour et aux comportements des particuliers. C’est ainsi qu’est né le projet Wiser (“plus sage” en anglais), afin d’aider les usagers à améliorer leur maîtrise de la consommation d’énergie.

La box Wiser, en forme de croix, est une solution qui permet le pilotage de l’énergie dans le secteur résidentiel. Les usagers pourront aussi voir leur consommation d’énergie en temps réel, en euros et en kilowatts, et ainsi suivre précisément l’évolution de leur facture énergétique.

Consommer mieux et moins

Centralisé autour d’une box centrale en forme de croix, le système est connecté à Internet et à plusieurs modules, comme les actionneurs du ballon d’eau chaude et de chauffage électrique, les thermostats ou encore les prises pilotées. Grâce à une simple application, sans abonnement, toutes les fonctionnalités de Wiser sont accessibles sur les smartphones, les tablettes ou les PC, via un protocole appelé Zigbee.

Wiser permet de programmer le chauffage à la température désirée, pièce par pièce et au moment souhaitée. Par exemple, la salle de bain peut être régler à 21 degrés de 7h à 8h30, et les chambres peuvent être à la température voulue durant toute la nuit. La box peut également couper les veilles inutiles des appareils électriques très gourmands en énergie. Grâce à sa technologie, Schneider promet jusqu’à 30 % d’économies d’énergie.

Le prix d’achat du matériel nécessaire varie selon la taille du logement. Selon Schneider, il faudrait compter 300 euros pour la box centrale et 50 euros pour chaque accessoire. Le coût d’équipement d’un logement de 2 pièces est évalué par l’entreprise à 700 euros TTC et à environ 1.100 euros pour un 4 pièces. Wizer est également éligible au crédit d’impôt à 15% et au Certificat d’Economie d’Energie. Reste à savoir si ces incitations seront suffisantes pour convaincre les Français, encore sceptiques quant au niveau du retour sur investissement des solutions domotiques. 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
sam 29 Juil 2017
En Nouvelle-Aquitaine, les énergies renouvelables sont déjà bien implantées et elles représentent à l'heure actuelle 20% de l'énergie consommée. Mais pour monter en puissance, il faut que les acteurs de la filière travaillent tous main dans la main. En décloisonnant…
ven 10 Fév 2017
Territoire à énergie positive, la métropole de Grenoble multiplie les efforts pour adapter ses infrastructures aux nouveaux enjeux énergétiques et environnementaux, et devenir à terme une agglomération connectée, écologique et innovante. Elle vient de signer, jeudi 9 février avec le…
mar 17 Nov 2015
L'Observatoire Capgemini des marchés européens de l'énergie se penche sur la digitalisation du secteur, tout en abordant la problématique de la sécurité d’approvisionnement. D’après les experts de la firme spécialisée dans les nouvelles technologies, les faibles prix des hydrocarbures freinent les…
jeu 24 Mai 2018
Invitée à participer au débat national sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a publié mardi 22 mai dernier plusieurs propositions. Selon l’Ademe, la France doit réduire avant…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.