La Corée du Sud approuve la construction de 2 réacteurs nucléaires - L'EnerGeek

La Corée du Sud approuve la construction de 2 réacteurs nucléaires

gangnam_seoul_photo-DuesrideMercredi 29 janvier, Séoul a approuvé le projet de construction de deux réacteurs nucléaires. Ces deux nouvelles tranches doivent relancer la filière nucléaire sud-coréenne, alors que plusieurs centrales sont touchées par des arrêts de réacteurs depuis fin 2012, sur fond de scandale de corruption.

Ces deux futurs réacteurs, construits  dans le cadre d’un investissement de 5,1 milliards d’euros, entreront en service en 2020. Ils auront une puissance unitaire de 1.400 MW.

La Corée du Sud possède la cinquième industrie nucléaire mondiale,  mais la filière est mise à mal ces dernières années.  Des acteurs de l’industrie nucléaire coréenne  ont été mis en cause dans une affaire de corruption portant sur l’utilisation de faux certificats de sécurité. Ces faux certificats auraient permis de légitimer l’utilisation  de pièces non conformes.

Par conséquent plusieurs réacteurs ont été momentanément arrêtés pour procéder à une inspection générale des composants, et le pays a dû faire face à un risque de pénurie d’électricité.

Séoul compte toutefois toujours sur le nucléaire pour son futur énergétique : la compagnie coréenne Kepco doit construire 16 réacteurs dans les années à venir.  Une nouvelle centrale doit entrer en service en juillet.

La Corée du Sud souhaite que l’atome puisse produire 29% de l’électricité du pays d’ici à 2034. Pour y parvenir, le pays va doubler ses capacités de production nucléaire.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 2 Août 2021
Ce 28 juillet 2021, le gouvernement français a annoncé que le projet Hercule, rebaptisé « Grand EDF », qui prévoyait la scission d'EDF en deux ou trois entités, pour permettre une réforme de l'Arenh, était reporté jusqu'à la prochaine mandature présidentielle. Sur…
jeu 1 Mar 2018
Conformément aux accords initiaux signés avec Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) en mars 2017, les deux sociétés japonaises sont entrées au capital du groupe français Orano à hauteur de 500 millions d’euros. Cette participation vient…
lun 8 Juil 2013
En Afrique, de nombreux pays connaissent actuellement de graves crises énergétiques : pour combler les déficits en électricité, plusieurs d’entre eux veulent se tourner vers le nucléaire. Mais pour pouvoir profiter de cette énergie, ils devront composer avec de nombreuses difficultés.…
ven 12 Août 2016
La filiale d’Avingtrans vient de signer un contrat avec EDF Energy pour équiper l’ensemble du parc nucléaire de l’énergéticien au Royaume-Uni. Contre 3,5 millions de livres, Maloney Metalcraft va fournir des vannes de refroidissement à gaz à sept réacteurs nucléaires…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.