Energie houlomotrice : le prototype réunionais endommagé par le cyclone Bejisa - L'EnerGeek

Energie houlomotrice : le prototype réunionais endommagé par le cyclone Bejisa

Schéma_cétoEn plus des toitures arrachées, des voitures retournées, des poteaux électriques déracinés, le cyclone Bejisa qui a ravagé l’île de La Réunion entre le 2 et le 3 janvier (faisant un mort et 16 blessés) a endommagé un prototype de système houlomoteur expérimenté par EDF EN (Energies Nouvelles) et DCNS.

L’installation maritime nommée  « projet CETO », rebaptisée depuis « projet Houles Australes » a été endommagée par la violence des vagues.

Bejisa a arraché et éparpillé les flotteurs au large. Le système hydraulique fixé à 25m de fond a été retrouvé sur des récifs du côté de Terre Sainte. La majorité des matériaux a pu être récupéré. Même si la récupération de certains composants a nécessité le déploiement d’un hélicoptère. Seule la partie mécanique des bouées a disparu.

Les autorités en charge de la sécurité en mer (CROSS) avaient été prévenues que des éléments du dispositif étaient perdus en mer, mais il n’y a aucun risque pour la navigation.

L’avarie du « projet Houles Australes » tombe à un moment clef. La fin décembre correspondait à la finalisation des derniers réglages du prototype échelle 1. EDF EN et DCSN peaufinaient les derniers réglages avant d’éventuels ajustements et le passage à la phase industrielle de cette nouvelle énergie propre.

L’équipement se présente sous la forme de bouées immergées. Le système est composé d’un ensemble de pompes reliées à une unité terrestre par des canalisations.

Sous l’effet des vagues, le mouvement des bouées (des flotteurs de 10m de diamètre et d’une hauteur de 5m) entraîne le va et vient des pompes hydrauliques. Ces dernières pompent de l’eau de mer et l’acheminent à forte pression sur terre.

Cette eau de mer sous pression peut alors être utilisée au choix pour produire de l’électricité en faisant tourner une turbine Pelton, ou de l’eau douce via un procédé de dessalement par osmose inverse.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 24 Nov 2015
A l’horizon du 1er janvier 2016, la consommation d’électricité du Crédit Agricole reposera sur les énergies renouvelables. Après avoir signé un contrat avec le groupe EDF, l'ensemble des sites administratifs et la majorité des agences de l’institution financière participeront donc au changement du…
lun 18 Août 2014
Le préfet des Bouches-du-Rhône a récemment accordé son autorisation à l’installation d’une plateforme d’essai pour des éoliennes flottantes au large de Port-Saint-Louis-du-Rhône. Deux prototypes d’éoliennes flottantes seront testés dès 2015 dans le cadre de Mistral, une expérimentation qui doit démontrer…
mer 1 Juin 2016
En pleine croissance économique, l’Inde souhaite diversifier son mix énergétique. Après l’initiative lancée lors de la COP21 sur l’énergie solaire, la puissance asiatique souhaite désormais exploiter son potentiel éolien. (suite…)
mer 15 Juil 2015
Malgré la forte croissance que connaît l'énergie solaire aux États-Unis depuis plusieurs années, le gouvernement de Barack Obama ne semble pas vouloir relâcher ses efforts et promet de nouvelles mesures incitatives en la matière. L'Administration américaine a en effet annoncé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.