Energie houlomotrice : le prototype réunionais endommagé par le cyclone Bejisa - L'EnerGeek

Energie houlomotrice : le prototype réunionais endommagé par le cyclone Bejisa

Schéma_cétoEn plus des toitures arrachées, des voitures retournées, des poteaux électriques déracinés, le cyclone Bejisa qui a ravagé l’île de La Réunion entre le 2 et le 3 janvier (faisant un mort et 16 blessés) a endommagé un prototype de système houlomoteur expérimenté par EDF EN (Energies Nouvelles) et DCNS.

L’installation maritime nommée  « projet CETO », rebaptisée depuis « projet Houles Australes » a été endommagée par la violence des vagues.

Bejisa a arraché et éparpillé les flotteurs au large. Le système hydraulique fixé à 25m de fond a été retrouvé sur des récifs du côté de Terre Sainte. La majorité des matériaux a pu être récupéré. Même si la récupération de certains composants a nécessité le déploiement d’un hélicoptère. Seule la partie mécanique des bouées a disparu.

Les autorités en charge de la sécurité en mer (CROSS) avaient été prévenues que des éléments du dispositif étaient perdus en mer, mais il n’y a aucun risque pour la navigation.

L’avarie du « projet Houles Australes » tombe à un moment clef. La fin décembre correspondait à la finalisation des derniers réglages du prototype échelle 1. EDF EN et DCSN peaufinaient les derniers réglages avant d’éventuels ajustements et le passage à la phase industrielle de cette nouvelle énergie propre.

L’équipement se présente sous la forme de bouées immergées. Le système est composé d’un ensemble de pompes reliées à une unité terrestre par des canalisations.

Sous l’effet des vagues, le mouvement des bouées (des flotteurs de 10m de diamètre et d’une hauteur de 5m) entraîne le va et vient des pompes hydrauliques. Ces dernières pompent de l’eau de mer et l’acheminent à forte pression sur terre.

Cette eau de mer sous pression peut alors être utilisée au choix pour produire de l’électricité en faisant tourner une turbine Pelton, ou de l’eau douce via un procédé de dessalement par osmose inverse.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 20 Oct 2017
Dans un courrier dévoilé mercredi 18 octobre par l’association de collectivités Amorce, Nicolas Hulot fait état aux préfets de la volonté nouvelle du gouvernement de resserrer les fonds alloués aux territoires à énergie positive et de revenir le cas échéant…
ven 16 Mar 2018
Pris par un vent d’optimisme suite à l’annonce de la mise en construction possible d’un premier projet cet été, la filière éolienne offshore française n’aura pas mis longtemps à redescendre sur terre. L’amendement déposé en dernière minute par le gouvernement…
mar 24 Fév 2015
Fortement pourvu en ressources géothermiques, le Kenya entend développer au maximum une énergie à la fois peu coûteuse et stable dans sa production. Une stratégie qui lui permet dès aujourd'hui de diminuer le recours aux énergies fossiles, de combler la…
lun 24 Fév 2014
Un certain scepticisme entourait la durée des vies des éoliennes par le passé. Des débats ont eu lieu quant à savoir si les aérogénérateurs étaient moins performants dans le temps que les autres énergies renouvelables (ENR). Une étude publiée dans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.