La Polynésie française vise 100% d'électricité renouvelable en 2030 - L'EnerGeek

La Polynésie française vise 100% d’électricité renouvelable en 2030

polynésie_francaise_photo_ jeremy_hLe Polynésie française, une collectivité d’outre-mer située dans le sud de l’océan Pacifique, s’est fixé comme objectif de produire la moitié de son électricité grâce à des sources renouvelables d’ici 2020. Le président Gaston Flosse, qui a promulgué la loi relative à la politique énergétique de cet archipel, espère même que les sources renouvelables constitueront 100% de son mix électrique d’ici 2030.

Une décision à la fois environnementale et économique pour ce territoire insulaire isolé qui produit une électricité relativement chère (jusqu’à 50 centimes le kWh) par le biais de centrales thermiques. Alors que l’importation d’hydrocarbures est une solution coûteuse, l’exploitation des ressources naturelles (soleil, vent, marée…) semble ainsi être la solution idéale pour la Polynésie.

“La présente loi du pays vise à favoriser un approvisionnement énergétique de la Polynésie française suffisant, diversifié, sûr, économique et compatible avec les impératifs de la protection de l’environnement”, a déclaré M. Flosse le 23 décembre 2013 à Papeete, chef-lieu de la Polynésie sur l’île de Tahiti.

“Il est fixé un objectif minimum de 50 % de production électrique issue de l’exploitation des énergies renouvelables à échéance 2020 sur l’ensemble de la Polynésie française”, a déclaré le président, explicitant les objectifs de cette loi qui vise l’autonomie énergétique de l’archipel.

Pour parvenir à cet objectif, la nouvelle loi limite grandement les possibilités de construction de nouvelles centrales thermiques :  “tout projet de construction d’une nouvelle installation recourant aux énergies fossiles est interdit sauf à démontrer que le recours à une installation productrice d’énergie renouvelable est impossible dans des conditions économiques ou techniques soutenable”.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 15 Mai 2013
Le Québec poursuit son développement de l’éolien : la semaine dernière la première Ministre de la Province, Pauline Marois, a annoncé l’attribution de 800 MW pour de nouveaux projets. Le bloc se répartit ainsi : 200 MW seront attribuées à Hydro-Québec Production,…
ven 5 Jan 2018
Le gestionnaire du réseau de transport de gaz GRTgaz a officialisé, jeudi 4 janvier 2017, le raccordement de deux nouveaux sites d'injection de biométhane. Situés à Noyen-sur-Seine en Seine-et-Marne, et aux Essarts-en-Bocage en Vendée, ces deux nouvelles installations produiront dès…
mar 6 Juin 2017
La stabilisation progressive du cadre réglementaire et économique de la filière éolienne en France continue de porter ses fruits. Après une année 2016 record, les professionnels du secteur ont enregistré au premier trimestre 2017 un taux de croissance exceptionnel des…
dim 28 Août 2016
Dans une interview au journal Les Echos, le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy, partage son analyse sur l’avenir du secteur de l’énergie. Pour lui comme pour de nombreux experts, la numérisation va entrainer « une profonde transformation du modèle des énergéticiens ». (suite…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.