La cuve de l’EPR est bien arrivée à Flamanville - L'EnerGeek

La cuve de l’EPR est bien arrivée à Flamanville

Cuve_EPR_photoEDFEDF a informé lundi de la bonne arrivée de la cuve de l’EPR sur le site du futur EPR de Flamanville, en Basse-Normandie. Fabriquée dans l’usine AREVA de Saint-Marcel, en Saône-et-Loire, la cuve aux dimensions imposantes a été acheminée par voies fluviale et maritime.

La cuve a d’abord été transportée sur la Saône et le Rhône au moyen d’une barge, avant d’être embarqué d’un cargo qui a voyagé de Fos-sur-Mer à Cherbourg en empruntant le détroit de Gibraltar. Les derniers kilomètres ont de nouveau été faits à l’aide d’une barge, jusqu’au port de Diélette, puis sur la route. Un trajet d’un mois au total.

La difficulté de ce transbordement était principalement liée aux dimensions exceptionnelles de la cuve : 11 mètres de hauteur, 7 mètres de diamètres, pour un poids de 425 tonnes. La cuve du futur EPR est plus grande que la moyenne pour deux raisons : d’une part car le réacteur qu’elle abritera est plus puissant qu’un réacteur traditionnel (1.650 MW contre 1.100 MW pour la moyenne des réacteurs français en service), d’autre part car que les dispositifs de sûreté qui seront intégrés au réacteur ont été renforcés.

La livraison de la cuve marque une nouvelle étape clé du chantier de l’EPR, après la pose de son dôme cet été. « La prochaine étape sera l’installation de la cuve à l’intérieur du bâtiment réacteur, qui interviendra cet hiver. Le montage d’autres composants majeurs comme les générateurs de vapeur et les pressuriseurs suivra début 2014. Et nous avons déjà effectué la moitié du montage électromécanique » détaille Antoine Ménager, directeur du chantier.

Le réacteur nucléaire nouvelle génération de Flamanville, premier du genre à être construit en France, doit être mis en service en 2016. Les premiers tests débuteront en 2015.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 13 Sep 2017
Si les énergies solaire et éolienne représentent incontestablement le futur d'une production énergétique plus respectueuse de l'environnement et du climat, la transition engagée par le gouvernement français ne pourra se concrétiser sans le maintien d'une énergie de complément capable d'accompagner…
jeu 26 Déc 2013
EDF  a annoncé des investissements conséquents dans les Ardennes, destinés à préparer la prolongation de la durée de vie des deux plus gros sites de production électricité du département : l’usine hydroélectrique du Revin et la centrale nucléaire de Chooz. Ce programme de rénovation va d’abord concerner…
ven 20 Déc 2013
L’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) vient de publier un rapport sur la sûreté de la radioprotection du parc nucléaire français en 2012. Selon l’organisme chargé de faire une veille technique permanente du parc nucléaire EDF (58 réacteurs), le…
ven 19 Mai 2017
A la suite du feu vert de la Haute cour d'Osaka qui avait confirmé fin mars le droit d'exploitation des unités 3 et 4 de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest de l'archipel, la compagnie d'électricité japonaise Kansai Electric…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.