Des groupes français pré-qualifiés pour le projet solaire de Ouarzazate - L'EnerGeek

Des groupes français pré-qualifiés pour le projet solaire de Ouarzazate

ourzazate_photo_Catherine MurraySuite à l’appel d’offres lancé en janvier dernier pour son projet de complexe solaire baptisé Noor, à Ouarzazate au Maroc, l’agence marocaine de l’énergie solaire Masen a annoncé les groupes pré-qualifiés pour la prochaine étape de sélection. Les groupes français EDF, Alstom et GDF-Suez font partie de certains des 7 consortiums retenus.

Selon le communiqué de Masen, la phase II du complexe solaire géant Noor, porte sur des “projets de production indépendante consistant en la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance d’une ou de plusieurs centrales thermosolaires d’une capacité totale d’environ trois cents mégawatts”.

Le projet Noor se divise en plusieurs phases d’investissement. La centrale solaire à concentration de la première tranche (Noor I) a été remporté en 2012 par le groupe saoudien Acwa, en consortium avec des entreprises espagnoles spécialisées dans le solaire (comme Abengoa). Les tranches Noor II (une centrale solaire à concentration parabolique de 200 Mw) et Noor III (une centrale solaire à concentration de 100 Mw composée d’une tour solaire) ne sont pas encore attribués.

Le consortium composé d’International Power SA (filiale de GDF-Suez à Dubaï) et d’Abu Dhabi Future Energy Company a été présélectionné, parmi des groupes espagnols et saoudiens, pour l’appel d’offres de Noor II. Le même consortium, agrémenté de l’américain Solar Reserve, participera également à Noor III face, entre autres, à un consortium composé d’EDF, EDF Énergies Nouvelles, Alstom Power System, Brightsource Energy, Brookstone Partners Morocco et Mitsui & Co Ltd.

L’appel d’offres, qui départagera les consortiums pour Noor II et Noor III, sera lancé par Masen au début du quatrième trimestre 2013.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 20 Mar 2017
Les opérateurs de réseaux électriques européens TenneT (Pays-Bas/ Allemagne) et Energinet (Danemark) ont annoncé la signature jeudi 23 mars prochain d'un accord tripartite relatif au développement en mer du Nord d'une plateforme de production d'électricité renouvelable inédite. Baptisée North Sea…
mar 20 Juin 2017
Si l’isolement des îles du Ponant dans le Finistère explique la complexité de l’approvisionnement énergétique de ces territoires insulaires, il justifie du même coup la nécessité de mieux gérer et maîtriser la consommation d’électricité pour les populations en place. Classées…
mer 7 Avr 2021
BpiFrance organisait ce mardi 6 avril 2021 un événement en ligne baptisé « Jour E », pour les PME et ETI qui souhaitent décarbonner leurs activités. La banque publique d'investissement en a profité pour présenter ses solutions de financement issues…
mer 7 Déc 2016
Une nouvelle étude de l'Observatoire français des conjonctures économiques publiée le 2 décembre dernier met en avant le rôle des énergies renouvelables et de la transition énergétique dans le retour de la croissance économique et de l'emploi en France. L'OFCE…

COMMENTAIRES

  • Les grands projets en solaire thermodynamique ont l’intérêt de pouvoir produire de l’électricité solaire le soir et une bonne partie de la nuit, si le stockage thermique y est associé.

    Mais il est aussi possible de multiplier les projets photovoltaïques de toutes tailles. C’est la solution la plus intéressante, avec l’éolien, pour un pays bien ensoleillé et venté comme le Maroc.

    http://energeia.voila.net/electri2/nucle_pv_maghreb.htm

    Dans quelques années, avec l’importance prise par le photovoltaïque, le problème du stockage quotidien de l’électricité solaire se posera.

    Fort heureusement, les solutions de stockages seront devenues abordables et courantes.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.