Nucléaire : le russe Rosatom se positionne en Finlande et au Royaume-Uni - L'EnerGeek

Nucléaire : le russe Rosatom se positionne en Finlande et au Royaume-Uni

rosatom_logoMardi 3 septembre, le consortium public russe Rosatom a été retenu par l’énergéticien finlandais Fennovoima pour le projet de construction d’un réacteur nucléaire à Pyhäjoki, au nord-ouest du pays scandinave.  Une autre annonce a suivi deux jours plus tard: Rosatom a signé un accord avec les groupes Rolls Royce et Forum portant sur l’étude de la construction d’une centrale au Royaume-Uni.

Le groupe finlandais Fennovoima a déclaré que ses actionnaires se prononceront fin octobre sur l’attribution du projet de Pyhäjoki à Rosatom. Le modèle de réacteur retenu pour le projet est un réacteur à eau pressurisée de moyenne puissance (1.200 MW).

Si le contrat définitif est signé avant la fin de l’année, la mise en service de la centrale interviendra en 2024. Le coût du projet est estimé entre 4 et 6 milliards d’euros.

Deux jours plus tard, une autre annonce importante concernait le consortium russe. Rosatom pourrait mettre un pied sur le sol britannique, après avoir signé un accord avec les groupes Rolls Royce et Forum : il porte sur la réalisation d’une étude en vue de construire une centrale nucléaire outre-Manche.

Le Royaume-Uni constitue actuellement le plus important marché européen pour la filière nucléaire : le programme nucléaire britannique porte sur la construction d’une dizaine de réacteurs.

Le Russe Rosatom prend part à 28 chantiers de centrales nucléaires dans le monde.

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 19 Août 2015
Saisi par des députés et sénateurs du groupe Les Républicains, le Conseil constitutionnel a validé dans sa quasi globalité le jeudi 14 août dernier le texte de loi de transition énergétique pour une croissance verte. Un avis dans lequel les…
mer 25 Sep 2019
Le débat sur le nucléaire n’est jamais clôt, même si c'est ce soir que se termine le débat public sur le plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (PNGMDR).  Hier, le 24 septembre 2019, le World Nuclear Industry…
lun 27 Mai 2019
En Allemagne, alors que les Verts sortent renforcés des élections européennes du 26 mai 2019, la sortie du nucléaire envisagée par Angela Merkel pose toujours autant de questions. En effet, les conséquences de l'Energiewende sur le mix électrique sont pour…
lun 30 Sep 2013
Alors que le Japon vient de rentrer dans une nouvelle période zéro nucléaire, l’opérateur Tepco (Tokyo Electric Power, l’exploitant de la centrale de Fukushima) vient d’obtenir, auprès des autorités locales de la préfecture de Niigata, l’autorisation  de demander la relance de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.