Nouvelle période « zéro nucléaire » au Japon - L'EnerGeek

Nouvelle période « zéro nucléaire » au Japon

ohi-centrale-nucléaire-620x450Les deux seuls réacteurs en service du parc nucléaire japonais vont faire l’objet d’une maintenance. Le réacteur 3 de la centrale d’Ohi a été fermé hier matin, et le réacteur 4 sera arrêté le 15 septembre. L’opérateur Kansai Electric Power (Kepco) n’a pas annoncé de date de remise en fonction.

Après une réactivation en juillet 2012 et 13 mois de fonctionnement continu, les réacteurs du site d’Ohi doivent être soumis à des sessions de maintenance régulières.

En effet, à la suite de la catastrophe de Fukushima en mars 2011, toutes les centrales du pays avaient été progressivement fermées et, depuis, aucun exploitant ne peut relancer ses réacteurs sans avoir obtenu préalablement une certification de sécurité auprès de la nouvelle Autorité de sûreté nucléaire nippone.

Cela signifie que, dès le 15 septembre, le pays du Soleil-Levant connaîtra une période « zéro nucléaire », une situation qui s’était déjà produite entre mai et juillet 2012.

Les pouvoirs publics suspectaient l’existence d’une faille géologique sous le site de la centrale nucléaire d’Ohi, laquelle, ont assuré des experts lundi, ne serait pas active. Cela ouvre la voie à un potentiel redémarrage des réacteurs, une décision qui sera soumise à l’approbation du Premier ministre Shinzo Abe, favorable à la réouverture des 50 réacteurs du parc nucléaire japonais.

Rédigé par : Fabien Maout

Avatar
mar 27 Nov 2018
A l’Élysée, Emmanuel Macron a créé le Haut comité pour le climat le 27 novembre 2018. Pour le président, son objectif est clair : organiser la sortie des énergies fossiles. Ainsi, afin de respecter l’Accord de Paris, l’exécutif prépare la sortie…
lun 6 Nov 2017
L’un des deux réacteurs encore en fonctionnement de la centrale nucléaire de Kozlodoui en Bulgarie, devrait voir sa durée d'exploitation prolongée de trente années supplémentaires. Après plusieurs mois de tests de sécurité et de sûreté opérés sur cette unité, l'autorité…
lun 27 Jan 2020
Alors que le pays avait annoncé, en 2018, qu'il renonçait à construire de nouvelles centrales nucléaires, le ministre des Finances de l'Afrique du Sud, Tito Mboweni, vient de déclarer, ce dimanche 26 janvier 2020, que le nucléaire pouvait être une…
mar 24 Mai 2016
En déplacement en Alsace le 23 mai, Nicolas Sarkozy s’est rendu à la centrale nucléaire de Fessenheim. Devant les salariés du site industriel, l’ancien président de la République a promis de revenir sur la décision de fermer l’usine en cas…

COMMENTAIRES

  • Pas de problème, le Japon peut très bien se passer du nucléaire.

    http://energeia.voila.net/nucle/japon_fin_nucle.htm

    Ce que veut le gouvernement actuel, ferme soutient du secteur nucléaire, n’y changera rien.
    Car ce gouvernement n’a pas été élu pour son soutien au nucléaire mais pour d’autres raisons, de géopolitique régionale en grande partie.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.