DTG : le « médecin » des centrales électriques d’EDF - L'EnerGeek

DTG : le « médecin » des centrales électriques d’EDF

La DTG (pour « Division technique générale) est l’unité d’expertise et de mesure du groupe EDF. Basée à Grenoble, elle est notamment chargée d’établir les prévisions hydrométéorologiques nécessaires au bon fonctionnement du parc hydraulique (EDF est le plus important producteur hydroélectrique d’Europe). Mais ce n’est pas la seule mission de la DTG. Véritable « médecin » des centrales électriques, elle permet d’optimiser leurs performances, de les surveiller à distance ou encore de prévoir leur longévité.

Créée en 1946, la DTG, qui emploie en tout 600 personnes, est une unité d’expertise et de mesure qui intervient sur l’ensemble du parc de production d’EDF (hydraulique donc, mais également nucléaire, thermiques, ENR), en France et à l’étranger.  Elle est désormais considérée comme une référence mondiale en la matière.

Si la DTG est dispatchée sur l’ensemble du territoire français via plusieurs antennes, sa direction est basée à Grenoble, la région Rhône-Alpes étant l’une des principales régions productrices d’énergie hydraulique.

L’une des principales missions de la DTG consiste en effet à recueillir et analyser les données hydrométéorologiques nécessaires au bon fonctionnement du parc hydraulique.

L’hydrométéorologie permet de prévoir le débit des cours d’eau en tenant compte des prévisions météorologiques. La DTG possèdent 800 stations hydrométéorologiques qui permettent de mesurer les débits de rivières, la pluviométrie, l’épaisseur et la densité de la neige…

Ces prévisions sont nécessaires au bon fonctionnement du parc hydraulique et permettent d’optimiser ses performances. Elles donnent également l’opportunité d’anticiper les phénomènes météorologiques extrêmes (crues, sécheresses).

Par ailleurs, connaître le débit des rivières est une donnée importante pour le fonctionnement des centrales thermiques et nucléaires qui puisent leurs eaux de refroidissement dans des cours d’eau.

[stextbox id=”info”]Ses autres missions : surveillance des ouvrages, analyse des performances…[/stextbox]

Si l’analyse des données hydrométéorologiques, si précieuses pour l’optimisation de la production du parc hydraulique, est l’une des principales missions confiées à la DTG, l’unité mesure et expertise d’EDF a d’autres rôles.

Les quelques 24.000 capteurs positionnés  sur les différents sites du groupe fournissent des données qui permettent d’assurer la surveillance à distances des ouvrages de génie civil, comme les barrages ou les centrales nucléaires.

Ces données permettent de surveiller et diagnostiquer l’état des centrales de production électrique, et même d’établir un pronostic de vieillissement des unités de production. La DTG est d’ailleurs qualifiée par EDF de « médecin des centrales de production d’électricité ».

La mesure de la performance des installations est également l’une des missions centrales de la DTG. Elle réalise par exemple des diagnostics des performances des composants des centrales (turbines, alternateurs, transformateurs.

De plus, l’unité d’expertise mesure également la qualité et la sûreté de la fourniture d’électricité des réseaux électriques, une mission qui pourrait prendre de l’importance avec le développement des énergies intermittentes dont l’intégration au réseau électrique n’est pas sans poser de difficultés techniques.

Enfin, la DTG est  chargée de contrôler l’environnement des centrales via des mesures de la qualité de l’air et de l’eau. L’impact des centrales sur leur environnement est mesuré : impact acoustique, influence des rejets des eaux de refroidissement sur la température des rivières…

Au final, les différentes missions confiées à la DTG ont pour objectif commun de garantir l’utilisation des centrales de production électrique aussi longtemps que possible, et sans que cette utilisation n’ait d’impact sur le niveau de sûreté, le niveau de  performance, et l’environnement.

 

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
jeu 30 Juil 2015
Avec la Corée du Sud et la France (avec la centrale EDF de la Rance en service depuis près de 50 ans), le Canada et le Royaume-Uni font partie des rares puissances qui ont décidé de se tourner vers l’énergie…
jeu 8 Oct 2015
Pour sa sixième édition, la Fête de l’énergie veut mettre l’accent sur les économies d’énergie dans l’habitat. Alors que le bâtiment représente 43 % de la consommation en énergie finale, dont 2/3 dans le secteur résidentiel, la manifestation organisée par…
jeu 12 Nov 2015
L'Agence internationale des énergies renouvelables (Irena) a publié un guide visant à promouvoir le développement des énergies renouvelables avec 20 propositions. Alors que le secteur énergétique est l’un des principaux responsables des émissions de CO2, elle rappelle aussi l'importance d'améliorer…
ven 30 Oct 2015
Avec l’aide des grandes agences de communication, les organisateurs de la COP21 multiplient les campagnes d’affichage, les distributions de tracts et les sondages. Désormais, « 76% des Français savent que la COP21 est la prochaine conférence de l’ONU sur le climat ».…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.