Mise en service d'un parc éolien de 12,3 MW dans la Marne - L'EnerGeek

Mise en service d’un parc éolien de 12,3 MW dans la Marne

EDF Energies Nouvelles, filiale du groupe EDF, a mis en service un parc éolien dans le département de la Marne. Ce parc baptisé « Portes de Champagne » a une puissance de production de 12,3 MW et couvrira à terme la consommation annuelle de 11 000 habitants (chauffage compris).

Le parc a été développé et construit par EDF Energies Nouvelles, qui en délègue l’exploitation et la maintenance à sa filiale EDF EN Services.

Il est composé de 6 éoliennes d’une puissance de 2,05 MW chacune. Elles se répartissent sur deux communes. Celle d’Essarts-le-Vicomte en accueille quatre, tandis que La Forestière en abrite deux.

EDF Energies Nouvelles estime que ce parc éolien évitera chaque année le rejet dans l’atmosphère d’environ 2000 tonnes de CO2.

Avec ce parc et la mise en service prochaine du parc éolien de Pouzols dans l’Aude d’une puissance de 5,1 MW, EDF Energies Nouvelles renforce ses capacités de production éolienne. Le groupe possède désormais une puissance éolienne installée de 773,5 MW.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 14 Août 2013
SOL, le premier ordinateur portable solaire sous Linux va être présenté au public le 18 août par l’entreprise canadienne WeWi qui destine ce produit au continent africain. Cet ordinateur portable est équipé de panneaux photovoltaïques qui lui permettent de fonctionner…
jeu 13 Nov 2014
La ville d'Orléans, située dans la région Centre, est la première commune française à accueillir une hydrolienne fluviale pour la tester dans des conditions "grandeur nature". L'appareil a en effet été arrimé à une barge flottante avant d'être immergé dans…
lun 14 Oct 2013
Les compagnies françaises Quadran et Ideol ont annoncé, vendredi 11 octobre, la signature d'un accord de partenariat portant sur le développement de 500 MW d'éolien offshore flottant d'ici 2020. Ideol a mis au point une fondation flottante pouvant accueillir les…
lun 24 Juil 2017
Sources de désaccords entre Paris et la Commission européenne, qui exige plus de concurrence sur le marché de l’énergie français, la fin des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité et l’ouverture des concessions des barrages hydroélectriques devraient finalement s’appliquer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.