DCNS et OTEplc en partenariat pour l'énergie thermique des mers - L'EnerGeek

DCNS et OTEplc en partenariat pour l’énergie thermique des mers

L’industriel français DCNS (un des leaders mondiaux de l’exploitation de l’énergie thermique des mers) et le groupe britannique OTEplc ont signé un accord de partenariat pour développer conjointement des systèmes de climatisation par eaux de mer. 

Les deux entreprises développent déjà chacune des systèmes d’exploitation d’énergie thermique des mers. Le principe consiste à exploiter les différences de températures entre les eaux de surface et les eaux en profondeurs.

Lors de ce partenariat, OTEplc sera le développeur des projets, et apportera les financements nécessaires. DCNS sera chargé de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la construction des systèmes.

Ils développeront des systèmes ETM (Energie thermique des mers), et SWAC (Sea Water Air Conditioning).

Deux projets ont déjà été sélectionnés : un système à terre aux Iles Vierges américaines, et un système ETM flottant pour l’Asie.

D’autres projets sont également en cours d’étude, pour des régions d’Asie et des Caraïbes.

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mar 1 Déc 2015
Depuis mi-novembre, la plus grande centrale photovoltaïque d’Europe fonctionne à plein régime, bien qu’elle reste intermittente. Installée sur 260 hectares de pinède dans la commune de Cestas, au sud de Bordeaux, elle dispose d'une puissance de 350 mégawatts et peut…
mar 12 Juin 2018
Sous l’impulsion de Jacques Archimbaud, président de la Commission particulière du débat public (CPDP), un panel de 400 citoyens a été tiré au sort pour éclairer le débat sur la révision de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE). Après avoir…
lun 6 Mai 2013
L’Allianz Riviera, le futur stade de football de Nice sera le premier stade de l’Euro 2016 à énergie positive. Le stade produira plus d’énergie qu’il n’en consommera en grande partie grâce aux 4.000 panneaux solaires qui seront posés sur son…
lun 25 Nov 2019
Alors que le jeudi 21 novembre, les rédacteurs de l'Oxford Dictionaries ont annoncé qu'ils avaient choisi l'expression "urgence climatique" comme mot de l'année 2019, au début du même mois, la revue scientifique américaine BioScience a publié une tribune signée par…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.