Mise en service d'une centrale photovoltaïque à Roissy CDG - L'EnerGeek

Mise en service d’une centrale photovoltaïque à Roissy CDG

Le groupe Aéroport de Paris (ADP) a annoncé la mise en service d’une centrale photovoltaïque à l’aéroport de Roissy Charles de Gaules. Elle s’étend sur près de 4000 mètres, et est composée de 792 panneaux.

Le plan stratégique 2011-2015 d’ADP vise à réduire de 25% les émissions de CO2 par rapport à 2009, et d’utiliser 15% d’énergies renouvelables dans leur consommation énergétique.

Dans le cadre de ce plan, ADP a lancé un programme d’installation d’énergies renouvelables sur les deux aéroports principaux, Orly et Roissy Charles de Gaules.

Une centrale biomasse a déjà été installée en 2012 à Orly, ainsi qu’une centrale géothermique en 2011 à Roissy. Pour compléter ce dispositif, l’énergie de la nouvelle centrale photovoltaïque de Roissy sera entièrement utilisée sur le site. La centrale solaire permettra de produire 157 MWh d’électricité par an, et d’économiser 7 tonnes de CO2.

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
lun 21 Août 2017
Placée sous redressement judiciaire le 17 mai 2017 pour défaut de trésorerie, la société française de fabrication de mâts d’éoliennes Francéole pourrait finalement poursuivre son activité, ou du moins en partie. Une offre de reprise partielle a été déposée jeudi…
lun 8 Mai 2017
La Commission européenne a donné son feu vert vendredi 5 mai 2017 à de nouveaux mécanismes de soutien aux énergies renouvelables mis en place en France dans le cadre de la transition énergétique. Ces mécanismes, appliqués à certains parc éoliens,…
mar 1 Sep 2015
Le gouvernement britannique a décidé de réduire fortement les subventions accordées aux installateurs de petites exploitations solaires, éoliennes et hydrauliques. Ces aides pourraient même purement et simplement disparaître pour les nouveaux exploitants d'énergies renouvelables à partir de janvier 2016.  La…
dim 25 Sep 2016
La start-up girondine Hydro Air Concept Experimental (HACE) vient de lancer une levée de fonds par le biais du site de financement participatif Happy Capital. L'objectif de ces ingénieurs qui se définissent eux-mêmes comme des "écolos-pragmatiques" est de récolter 900.000…