Les travaux du barrage géant du Grand Inga débuteront en 2015 - L'EnerGeek

Les travaux du barrage géant du Grand Inga débuteront en 2015

Un accord a été signé entre l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) samedi à Paris, afin de commencer les travaux du barrage du Grand Inga sur le fleuve Congo en 2015.

Ce barrage deviendra le plus grand barrage hydro-électrique mondial : il dépassera le barrage des Trois Gorges en Chine, et aura plus du double de potentiel : il fournira ainsi jusqu’à 40% de l’électricité en Afrique, grâce à sa puissance de 40.000 MW.

Il s’ajoutera aux deux autres barrages présents sur le fleuve Congo, Inga 1 et Inga 2, qui fournissent déjà 1.800 MW. Son coût total est estimé à 12 milliards de dollars.

Les premiers travaux débuteront en octobre 2015, avec la construction du projet “Inga 3 Basse Chute”, qui produira 4.800 MW. L’Afrique du Sud prévoit d’acheter une grande part de cette production, soit environ 2.500 MW. Le reste permettra à la RDC de combler son déficit en électricité. A cette première phase s’ajouteront d’autres projets, notamment “Inga 3 Haute Chute”, ainsi que cinq autres centrales.

D’après l’étude de l’impact environnemental et social, sa construction ne poserait pas de problèmes spécifiques au niveau écologique ou social. Cependant, selon certaines associations, la construction de barrages sur le fleuve aura de forts impact sur l’environnement (dégradation de l’eau, accumulation de déchets, émissions de méthane liées à l’activité bactériologique de l’eau stagnante en milieu tropical …).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 6 Avr 2017
Confronté à une demande d'électricité en forte augmentation ces dernières années et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le Maroc souhaite développer ses capacités de production renouvelables pour atteindre 42% de son mix…
mar 8 Sep 2020
Les chiffres du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire sont tombés ce lundi 7 septembre, et ils sont, comme attendus, décevants : les installations de « nouveaux » renouvelables en France est en baisse durant le premier semestre 2020.…
ven 4 Oct 2013
L'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (Ademe) a lancé son sixième appel à projets consacré à la biomasse. Il vise à soutenir le développement de centrales dont la production énergétique annuelle se chiffre à 1.000 tonnes équivalent…
mar 14 Mai 2013
Mercredi 8 mai, la Commission européenne a annoncé sa décision de taxer à 47% les importations de panneaux solaires chinois d’ici le 6 juin. Une décision qui ne plaît guère à Pékin, qui a décidé de répliquer. Cette taxation décidé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.