Les travaux du barrage géant du Grand Inga débuteront en 2015 - L'EnerGeek

Les travaux du barrage géant du Grand Inga débuteront en 2015

Un accord a été signé entre l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo (RDC) samedi à Paris, afin de commencer les travaux du barrage du Grand Inga sur le fleuve Congo en 2015.

Ce barrage deviendra le plus grand barrage hydro-électrique mondial : il dépassera le barrage des Trois Gorges en Chine, et aura plus du double de potentiel : il fournira ainsi jusqu’à 40% de l’électricité en Afrique, grâce à sa puissance de 40.000 MW.

Il s’ajoutera aux deux autres barrages présents sur le fleuve Congo, Inga 1 et Inga 2, qui fournissent déjà 1.800 MW. Son coût total est estimé à 12 milliards de dollars.

Les premiers travaux débuteront en octobre 2015, avec la construction du projet “Inga 3 Basse Chute”, qui produira 4.800 MW. L’Afrique du Sud prévoit d’acheter une grande part de cette production, soit environ 2.500 MW. Le reste permettra à la RDC de combler son déficit en électricité. A cette première phase s’ajouteront d’autres projets, notamment “Inga 3 Haute Chute”, ainsi que cinq autres centrales.

D’après l’étude de l’impact environnemental et social, sa construction ne poserait pas de problèmes spécifiques au niveau écologique ou social. Cependant, selon certaines associations, la construction de barrages sur le fleuve aura de forts impact sur l’environnement (dégradation de l’eau, accumulation de déchets, émissions de méthane liées à l’activité bactériologique de l’eau stagnante en milieu tropical …).

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
ven 3 Fév 2017
Le dernier bilan du Syndicat des énergies renouvelables (SER), publié le 31 janvier dernier, présente un nouvel état des lieux des énergies vertes en France pour l'année 2016. Selon ses conclusions, la puissance du parc de production d'électricité renouvelable (hydroélectricité, solaire…
lun 14 Avr 2014
Publiées ce dimanche à Berlin, les conclusions des scientifiques du GIEC, groupe intergouvernemental d'experts sur le climat sont sans appel. Sans un changement de cap immédiat de la politique énergétique mondiale, il nous sera bientôt impossible de limiter le réchauffement…
lun 20 Oct 2014
A l'horizon 2018, un  parc éolien aura fleuri au large des côtes de la Haute-Normandie, à Fécamp. D'une puissance totale de 493 MW, ce parc sera doté de 83 éoliennes possédant une base gravitaire flottante de 5.000 tonnes de béton. Avant…
mer 28 Nov 2018
La présentation de la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE), ce mardi 27 novembre 2018, suscite de nombreuses réactions. Tandis que le Syndicat des Énergies Renouvelables (SER) évoque "une trajectoire claire" pour une "véritable montée en puissance des renouvelables", le président de…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.