Les réacteurs belges Doel 3 et Tihange 2 vont être relancés - L'EnerGeek

Les réacteurs belges Doel 3 et Tihange 2 vont être relancés

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), équivalente de l’ASN en France, vient d’annoncer que les deux réacteurs arrêtés depuis l’été 2012, suite à la découverte de microfissures sur les cuves, vont pouvoir être relancés.

Les deux réacteurs concernés, Doel 3 et Tihange 2, sont exploités par Electrabel, une filiale du groupe français GDF Suez.

Selon l’instance de contrôle belge, les tests de sûreté menés au cours des derniers mois par des experts internationaux ont permis de montrer que les réacteurs peuvent redémarrer « en tout sûreté ».

«  Après un examen approfondi des résultats fournis par l’exploitant, l’AFCN confirme que les onze exigences de sûreté préalables au redémarrage ont été pleinement satisfaisantes ».

De son côté, l’exploitant Electrabel affirment que les microfissures « sont des défauts dus à l’hydrogène, apparus durant la phase de forgeage des cuves dans les années 1970, qui n’ont pas évolué depuis ».

Les opérations de redémarrage des réacteurs vont prendre entre deux et trois semaines selon Electrabel qui exploite 7 tranches nucléaires en Belgique.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
lun 13 Juil 2020
Un récent rapport de la Cour des Comptes, publié ce 9 juillet 2020, prend position sur la question des futurs EPR dont la France pourrait se doter. Si la décision ne doit être prise qu'en 2023, la Cour doute de…
jeu 5 Fév 2015
Souvent contestée, l'énergie nucléaire apparaît désormais pour certains comme une source d'énergie nécessaire pour lutter contre les émission de gaz à effet de serre et le réchauffement climatique. Une position maintenant défendue par l'ancienne administratrice de l'Agence pour l'environnement américaine, Carol Browner, qui soutient aujourd'hui la pertinence…
jeu 1 Août 2013
A l’occasion de la présentation des résultats financiers d’EDF, Henri Proglio a démenti la rumeur véhiculée par le Nouvel Observateur selon laquelle le coût des grands travaux du parc nucléaire français se chiffrerait à 70 milliards d’euros. Selon le PDG…
jeu 8 Mai 2014
A l’issue de plusieurs mois de débat sur l’enfouissement profond des déchets radioactifs, l’Andra a rendu public cette semaine les aménagements qu’elle entend apporter au projet de centre de stockage profond Cigéo.  Une nouvelle phase d’expérimentation de ces installations devrait…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.