Les réacteurs belges Doel 3 et Tihange 2 vont être relancés - L'EnerGeek

Les réacteurs belges Doel 3 et Tihange 2 vont être relancés

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire belge (AFCN), équivalente de l’ASN en France, vient d’annoncer que les deux réacteurs arrêtés depuis l’été 2012, suite à la découverte de microfissures sur les cuves, vont pouvoir être relancés.

Les deux réacteurs concernés, Doel 3 et Tihange 2, sont exploités par Electrabel, une filiale du groupe français GDF Suez.

Selon l’instance de contrôle belge, les tests de sûreté menés au cours des derniers mois par des experts internationaux ont permis de montrer que les réacteurs peuvent redémarrer « en tout sûreté ».

«  Après un examen approfondi des résultats fournis par l’exploitant, l’AFCN confirme que les onze exigences de sûreté préalables au redémarrage ont été pleinement satisfaisantes ».

De son côté, l’exploitant Electrabel affirment que les microfissures « sont des défauts dus à l’hydrogène, apparus durant la phase de forgeage des cuves dans les années 1970, qui n’ont pas évolué depuis ».

Les opérations de redémarrage des réacteurs vont prendre entre deux et trois semaines selon Electrabel qui exploite 7 tranches nucléaires en Belgique.

Rédigé par : arthur-leroy

Avatar
mer 7 Oct 2015
Afin de renouveler un parc nucléaire en fin de cycle, le gouvernement de David Cameron fait confiance à la technologie française. En effet, deux nouveaux EPR vont prochainement fournir de l’électricité sur le réseau d'outre-manche ; un projet estimé à 16 milliards…
jeu 15 Fév 2018
Si plusieurs réacteurs nucléaires sont amenés à fermer d’ici 2035, pour respecter la réduction de la part de l’atome de 75% à 50% du mix national prévu dans la loi de transition énergétique, la construction d’autres réacteurs nouvelle génération plus…
lun 8 Juil 2013
En Afrique, de nombreux pays connaissent actuellement de graves crises énergétiques : pour combler les déficits en électricité, plusieurs d’entre eux veulent se tourner vers le nucléaire. Mais pour pouvoir profiter de cette énergie, ils devront composer avec de nombreuses difficultés.…
ven 21 Mar 2014
Fin février, EDF, par l’intermédiaire de son directeur exécutif en charge de la production et de l’ingénierie Hervé Machenaud, expliquait devant la commission d’enquête parlementaire sur le nucléaire que son groupe travaillait à l’optimisation du réacteur de nouvelle génération EPR,…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.