Le mix électrique de la Russie : 67,5% d'énergie fossile - L'EnerGeek

Le mix électrique de la Russie : 67,5% d’énergie fossile

La production électrique de la Russie est largement dominée par les énergies fossiles. Le pays dispose d’importantes ressources en gaz et autres hydrocarbures. Mais il développe peu les filières renouvelables.

D’après les chiffres publiés par l’observatoire des énergies renouvelables Observ’ER, la Russie est le quatrième producteur mondial d’électricité, avec 1 053,6 TWh en 2011, derrière la Chine, les Etats-Unis et le Japon.

La Russie est riche en ressources énergétiques. Le pays est le premier producteur et exportateur mondial de gaz. Il possède les plus grandes réserves de gaz naturel du monde ainsi que les deuxièmes plus grandes réserves de charbon et les huitièmes pour le pétrole.

Le plus vaste état du monde détient par ailleurs 32 réacteurs nucléaires, qui assurent 16,3% de la production nationale. Il se situe au quatrième rang mondial des pays producteurs d’électricité nucléaire.

Les énergies fossiles, principales ressources

Les combustibles fossiles sont à l’origine de 67,5% de la production russe d’électricité en 2011. La part du gaz naturel comme source d’énergie primaire est très élevée en comparaison des autres pays. La Russie est le premier producteur mondial de gaz naturel, avec 20% de la production mondiale ainsi que le premier exportateur avec 23,5 % des exportations mondiales de gaz.

L’Etat possède également les secondes réserves de charbon, avec 157 milliards de tonnes de réserves. En 2011, la Russie est aussi le sixième producteur de pétrole (4,3% à la production mondiale).

L’hydraulique, première source renouvelable

La Russie est le cinquième producteur mondial d’hydroélectricité, mais elle dispose du deuxième potentiel hydroélectrique au monde, derrière la Chine.

15,8% de l’électricité de la Russie provient de l’hydraulique. Il s’agit, de loin, de la première source d’électricité renouvelable du pays. En effet, les productions de la filière géothermique, biomasse et éolienne restent très marginales. L’éolien, par exemple, produit seulement 18 GWh. Quant à l’énergie solaire, sa production est quasi nulle.

La part des énergies renouvelables est en baisse : en 2001, elle correspondait à 19,7% de l’électricité produite, contre 15,8% dix ans plus tard. Cette diminution s’explique par l’augmentation de la production thermique et nucléaire au cours de la décennie, pour répondre aux besoins croissants du pays.

Toutefois, une augmentation de la production des filières renouvelables, notamment pour l’hydraulique, peut être attendue dans les années à venir. En 2010, la Banque Mondiale a annoncé la mise en œuvre d’un programme de 165 millions de dollars portant sur les énergies renouvelables de la Russie.

 

 

 

 

 

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
jeu 18 Juil 2019
Pour le gouvernement, il est grand temps de mettre un coup d'accélérateur sur le déploiement des bornes de recharge pour les véhicules électriques. Le 4 juillet 2019, deux nouvelles mesures de financement destinées aux collectivités et copropriétés ont donc été…
ven 4 Sep 2020
Ce jeudi 3 septembre 2020, le gouvernement a présenté son plan de relance, France Relance, pour répondre à la crise économique provoqué par la pandémie du Covid-19. Sur les 100 milliards d'euros débloqués, 30 seront consacré à la transition énergétique,…
lun 11 Jan 2016
Avec ses 76 000 m2 dédiés à la recherche et à l’innovation, l’EDF Lab de Paris Saclay va devenir le premier pôle de R&D en Europe. Au total, 1 400 postes seront rassemblés sur le site dans le courant de l’année 2016.…
jeu 1 Avr 2021
Vinci a annoncé, ce 1er avril 2021, l'acquisition des activités énergie du groupe de construction espagnol ACS, pour un montant de 4,9 milliards d'euros. Cette opération permet à Vinci de renforcer son positionnement dans l'ingénierie, les travaux et services dans…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.