Extension du réseau : RTE veut une simplification des procédures - L'EnerGeek

Extension du réseau : RTE veut une simplification des procédures

En Allemagne, le délai moyen des procédures préalables à la construction d’un grand ouvrage du réseau électrique atteint 10 ans, selon les informations des Echos. Cette lourdeur administrative contribue à entraver la transition énergétique outre-Rhin dont le coût a explosé (1000 milliards d’€). Si en France le délai des procédures d’autorisation est moindre (6,5 années), RTE (Réseau de transport d’électricité) souhaite qu’elles soient allégées pour permettre le raccordement des nouvelles installations électriques au plus tôt.

« Il faut rationaliser les procédures d’autorisation des infrastructures de transport d’électricité et faire en sorte que celles-ci soient en mesure de mettre au service de la collectivité l’énergie électrique produite dès la mise en service des sites de production d’ENR » estime Dominique Maillard, le président du directoire de RTE.

Alors que la réalisation d’une nouvelle unité de production thermique ou renouvelable ne prend que quelques années, celle d’une ligne haute tension peut prendre dix ans, si l’on cumule le temps des procédures d’autorisation et des travaux.

Selon les Échos, RTE plaide donc « pour une instruction des diverses procédures d’un projet en parallèle et appelle à regrouper les consultations de mêmes acteurs », sachant qu’aujourd’hui les procédures se déroulent les unes après les autres.

Comme le rappelle Dominique Maillard l’extension du réseau est déterminante pour plusieurs raisons : augmentation de la part des énergies renouvelables dont la production décentralisée et intermittente nécessite un meilleure maillage du réseau électrique, renforcement de la solidarité entre les pays européens mais aussi entre les régions françaises qui ne disposent pas tous du même potentiel énergétique.

 

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mar 30 Avr 2019
Depuis près d'un mois, la campagne 2019 du chèque énergie a débuté. Les foyers éligibles à cette aide de l'Etat ont commencé à recevoir leurs chèques énergie. Et pour assurer le succès de ce dispositif contre la précarité énergétique, le…
lun 8 Oct 2018
Si les rapports successifs de l’ANFR et de l’ANSES ne semblent pas suffire pour convaincre les communes encore récalcitrantes d’accueillir les nouveaux compteurs communicant Linky sur leur territoire, la justice devrait finalement mettre un terme définitif à la polémique. La…
lun 21 Sep 2015
Composé à 95% d'énergies décarbonées, le système électrique français dispose de multiples ressources, renouvelables, nucléaire et fossiles, qu'il est en en partie possible de moduler en fonction des besoins et des événements climatiques. Le dernier rapport mensuel du gestionnaire de réseau…
ven 9 Mar 2018
Ce jeudi 8 mars, l’association « UFC Que Choisir » lançait sur son site une pétition pour protester contre le coût du déploiement des nouveaux compteurs électriques intelligents Linky. L’association, qui s’appuie sur certains passages du dernier rapport de la Cour des…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.