Fukushima : le refroidissement de la piscine du réacteur 1 a repris - L'EnerGeek

Fukushima : le refroidissement de la piscine du réacteur 1 a repris

Lundi à 18 h 57  (10 h 57 en France) les systèmes de refroidissement des piscines de stockage du combustible usagé des réacteurs 1,2 et 3 de la centrale accidentée de Fukushima ont du être arrêtés suite à une coupure d’électricité.

Tepco a annoncé  que le système de refroidissement avait été partiellement rétabli mardi à 14 h 20 (6 h 20 en France). Selon l’opérateur, le fonctionnement normal des systèmes de refroidissement des piscines des réacteurs 3 et 4 devrait reprendre à partir de midi, heure française.

La piscine du réacteur 4 est celle qui contient le plus de barres de combustibles (1.330 barres de combustible usagé, et 200 barres de combustible non utilisé). Depuis l’arrêt du refroidissement, la température augmente de 0,3 à 0,4 degré par heure. La limité de sûreté étant de 65 degrés, Tepco a environ 4 jours pour rétablir le courant.

« Aucun changement important des niveaux de radioactivité n’a été détecté par nos instruments de mesure à proximité » a déclaré Masayuli Ono, responsable exécutif des installations nucléaires chez Tepco.

La panne n’a pas affecté le refroidissement des réacteurs dans lesquels du combustible avait fondu suite à la catastrophe du 11 mars 2011.

Cette panne ne suscite pas d’inquiétudes majeures selon le professeur au service de sécurité nucléaire de l’université de Kyoto Akio Koyama :

« Même si l’eau atteignait 65 degrés, ce ne serait pas critique, à partir du moment où les barres sont toujours immergées. Mais si le niveau baissait au point que les barres soient à l’air libre, il y aurait alors motif à s’inquiéter ».

 

 

 

Rédigé par : jacques-mirat

Avatar
mer 30 Avr 2014
Selon des ingénieurs du MIT, qui tentent comme beaucoup d’autres de tirer les leçons de la catastrophe de Fukushima Daiichi, la réalisation d’une centrale nucléaire offshore permettrait d’éviter les risques liés aux tsunamis et autres phénomènes naturels imprévisibles. Plus sûr…
jeu 31 Jan 2013
Plusieurs investissements conséquents vont être entrepris sur les différents sites liés à l’activité nucléaire de Marcoule, dans le Gard. Selon le journal économique lalettreM.fr. Ces investissements dans les domaines de la sûreté et de la sécurité seront réalisés à la demande…
mar 7 Jan 2014
Areva, industriel français spécialisé dans le nucléaire, et Solvay, groupe belge spécialisé dans la chimie, ont annoncé fin décembre avoir conclu un accord de partenariat afin de valoriser le thorium, un élément chimique affichant un fort potentiel de combustible nucléaire.…
ven 16 Mar 2018
Près d’un an après avoir relancé les réacteurs 3 et 4 de la centrale de Takahama, dans le sud-ouest de l'archipel, la compagnie d'électricité japonaise Kansai Electric Power (Kepco) a annoncé avoir remis en service mercredi 14 mars 2018, l’unité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.