Construction d'un réacteur nucléaire turc : Areva candidat - L'EnerGeek

Construction d’un réacteur nucléaire turc : Areva candidat

Le groupe français Areva, via sa co-entreprise Atmea, qu’il possède avec le japonais Mitsubishi, participe à un appel d’offres concernant la construction d’un réacteur nucléaire en Turquie.

Par le biais de Atmea, les groupes Areva et Mitsubishi Heavy Industries (MHI), veulent proposer le réacteur de puissance moyenne (1 .100 MW) Atmea1, qu’ils ont conçu conjointement.

Ce marché, évalué à 20 milliards de dollars environ, n’a pas attiré que la France et le Japon : la Corée du Sud, le Canada et la Chine sont aussi dans la course.

La Turquie devrait rendre publique sa décision début 2013.

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 19 Mar 2014
Après une période de faible activité commerciale entre 2008 et 2012, la filière de l'atome a su relever la tête en France l'an dernier. Une année conclue par la visite en Chine du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. Le chantier des deux EPR (réacteur pressurisé…
mar 8 Avr 2014
C’est en Lombardie, à l’université de Pavie plus exactement, qu’a été mise au jour une nouvelle technologie permettant une décontamination de l’eau efficace et ce, de tous produits polluants, radioactifs ou non. Tellement efficace que cette invention pourrait bien révolutionner…
mer 11 Mar 2015
4 ans après la catastrophe nucléaire qui a frappé le Japon, l'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) fait le bilan de la situation sur le site atomique accidenté de la centrale de Fukushima. Cet établissement public français, sous tutelle…
ven 25 Mar 2016
Devant les députés britanniques, le patron de la filiale britannique d’EDF a confirmé « dans les délais et dans le budget » le projet de Hinkley Point. L’électricien français devra construire deux EPR de l’autre côté de la Manche et dynamiser au…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.