Sûreté nucléaire : l'année 2016 jugée satisfaisante en France - L'EnerGeek

Sûreté nucléaire : l’année 2016 jugée satisfaisante en France

surete_nucleaire_rapport_2016

L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a présenté dans un rapport officiel publié mercredi 12 juillet 2017, ses appréciations concernant l’état de la sûreté et de la radioprotection au sein du parc nucléaire français. Le gendarme de la filière, en charge de réaliser les contrôles de sûreté et de sécurité des exploitations, y évoque un bilan « globalement satisfaisant » pour l’année 2016 et formule quelques recommandations sur les nouveaux enjeux à venir.

Seul et unique exploitant du parc nucléaire français, le groupe EDF est le premier responsable de la sûreté des installations nucléaires et doit mettre en œuvre, en accord avec l’Autorité de sûreté nucléaire, les dispositions qui permettront de garantir leur bon fonctionnement, d’éviter les accidents et de gérer les éventuels incidents de manière à en minimiser les conséquences. De son côté, l’ASN est chargée en tant qu’autorité administrative indépendante, de s’assurer que l’exploitant respecte les exigences de la réglementation en matière de sûreté nucléaire, et de contrôler les installations de manière régulière.

Lire aussi : EPR de Flamanville : avis favorable de l’IRSN et de l’ASN sur la cuve du réacteur

L’année 2016 semble dans ce cadre avoir répondu aux attentes. Dans son rapport annuel sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France, l’ASN s’est déclarée globalement satisfaite des résultats obtenus lors du dernier exercice. « L’ASN estime qu’en 2016 la sûreté d’exploitation des installations nucléaires de base s’est globalement maintenue à un bon niveau », précise l’organisme dans un communiqué, et cela malgré les contrôles supplémentaires réalisés à l’automne sur les générateurs de vapeur de 18 réacteurs, à la suite d’une anomalie sans gravité détectée par l’ASN.

Lire aussi : Sûreté nucléaire : les Diesels d’Ultime Secours au coeur du dispositif post-Fukushima

L’Autorité rappelle également la nécessité de maintenir un niveau de vigilance très élevé dans les années à venir compte tenu des nouveaux enjeux de sûreté et de radioprotection. Ces enjeux « ne feront que croître sur la période 2017-2020″ et concerneront en premier lieu plusieurs dossiers prioritaires comme la poursuite du fonctionnement des réacteurs de 900 mégawatt (MW) au-delà de quarante ans, les améliorations post-Fukushima, la mise en service du réacteur EPR de Flamanville ou les options de sûreté de stockage en installation souterraine des déchets radioactifs de haute et moyenne activité. L’Autorité de sûreté nucléaire indique qu’elle prêtera dans ce cadre la plus grande attention « aux capacités techniques et financières des industriels, ainsi qu’au maintien en leur sein des compétences clés pour la sûreté ».

Crédits photo : ASN

Rédigé par : La Rédaction

La Rédaction
mer 7 Sep 2016
A la fin du mois d’août, le conseil d’administration d’Areva a annoncé la tenue d’une assemblée générale extraordinaire le 3 novembre prochain. Au cours de cette réunion, le géant du nucléaire a l’intention de faire valider son plan de restructuration, tandis…
mer 27 Avr 2016
Dans son dernier inventaire des déchets radioactifs, l'Andra (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) souligne l'importance du volume des déchets qui seront issus du démantèlement des installations nucléaires françaises après 2020. Pour contribuer à réduire les volumes à…
mer 5 Mar 2014
Mercredi matin, aux alentours de 5h50, des militants de Greenpeace ont tenté de s’introduire dans la centrale nucléaire de Gravelines (Nord). Leur tentative a échoué à la suite de l’intervention des équipes de protection de la centrale. Une vingtaine de…
mer 7 Oct 2015
Afin de renouveler un parc nucléaire en fin de cycle, le gouvernement de David Cameron fait confiance à la technologie française. En effet, deux nouveaux EPR vont prochainement fournir de l’électricité sur le réseau d'outre-manche ; un projet estimé à 16 milliards…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *