Ideol : un dispositif de fondation innovant pour l'éolien flottant - L'EnerGeek Ideol : un dispositif de fondation innovant pour l'éolien flottant - L'EnerGeek

Ideol : un dispositif de fondation innovant pour l’éolien flottant

ideol_éolien_flottant_photo_ideolSi l’éolien offshore se développe rapidement en Europe et promet une capacité de production non négligeable, il pourrait également faire face très rapidement à de nombreuses difficultés, telles que la raréfaction des sites d’accueil, l’augmentation des coûts, l’impact sur l’environnement marin et sur les paysages. Fort de ce constat, la société française Ideol fait le pari de l’éolien flottant et développe depuis 2010 un modèle de fondation unique au monde pour des coûts inférieurs à ceux des autres prototypes en vigueur actuellement.

Damping Cool, un modèle de fondation flottante en béton

Convaincue du fort potentiel de développement de l’éolien flottant, cette entreprise française de La Ciotat souhaitait dans son projet d’origine, concevoir une fondation flottante totalement nouvelle et réduire les coûts de la conception à l’installation afin de rendre l’éolien flottant le plus compétitif possible. C’est aujourd’hui chose faite avec son modèle baptisé Damping Cool, un concept d’éolienne flottante à base de béton à la fois fiable techniquement et viable économiquement.

Plus concrètement, la fondation d’Ideol propose une base de béton en forme d’anneau carré, calquée sur le monde de l’offshore pétrolier. Cette anneau offre une meilleure résistance aux ballottements de l’eau et s’adapte à tout type d’éolienne standard, quelles que soient sa taille et sa puissance.

« C’est une réelle innovation de rupture. Nous sommes partis d’une feuille blanche en regardant ce que voulait le marché. L’éolien flottant possède un réel potentiel – le vent est plus fort au large, là où la mer est plus profonde -, mais il fallait une solution compacte, qui puisse être construite partout et qui s’adapte à tout type de turbine. Ce qui nous permet de nous positionner sur le marché des éoliennes posées », explique dans la Tribune Bruno Geschier, responsable marketing et communication de l’entreprise.

Une solution fiable à moindre coût

En termes de coûts, la solution d’Ideol permet de maîtriser les coûts logistiques de construction. L’utilisation du béton en remplacement de l’acier par exemple, diminue logiquement le coût de fabrication. « Notre solution répond aux attentes de demain, elle prend le relais là où d’autres technologies montrent leurs limites en termes de coûts ou de dimension », précise Bruno Geschier.

Si seuls des tests en bassin ont été réalisés à ce jour, ils ont confirmés la fiabilité de ce prototype. Une phase d’expérimentation en conditions réelles est prévue dès cet été au large du Croisic, sur le site d’essai SEM-REV de l’École Centrale de Nantes. Ideol équipera d’une première éolienne flottante le démonstrateur fabriqué par Bouygues Travaux publics dans le port de Saint-Nazaire. Baptisée Floatgen, cette turbine sera la première à être installée au large des côtes françaises, et permettra de confirmer la performance de la combinaison de l’éolienne et de la fondation flottante. Ce projet bénéficie du soutien de l’Union européenne dans le cadre du programme FP7.

Cette fondation flottante de rupture permet donc aujourd’hui à Ideol d’être la seule technologie flottante à générer du chiffre d’affaires (dans le cadre de deux démonstrateurs au Japon), et la première à équiper une éolienne en mer installée dans l’Hexagone.

Crédits photo : Ideol

Rédigé par : livingston-thomas

ven 25 Jan 2013
La Belgique serait prête à employer des grands moyens pour s’attaquer au problème de l’intermittence de l’énergie éolienne : une île artificielle équipée d'un système de stockage directement inspiré de celui des des Stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) que…
mer 7 Mai 2014
Une centrale hybride unique en son genre, a vu le jour au début de l’année 2013 dans la commune de Les Borges Blanques, en Espagne. Associant la technologie de l’énergie thermo-solaire à la biomasse au sein du même site de…
mar 9 Mai 2017
Confronté à une demande d'électricité en forte augmentation ces dernières années et à la nécessité de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, le Maroc souhaite développer ses capacités de production renouvelables pour atteindre à l'horizon 2030, 42%…
sam 20 Août 2016
D’après le Commissariat Général au Développement Durable (CGDD), le rythme de développement des énergies renouvelables en France serait « insuffisant ». En effet, alors que le pays ambitionne d’atteindre 23% d’ENR dans son mix énergétique en 2020, les dernières statistiques publiées au…

COMMENTAIRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *